RMC Sport

Agassi avait une perruque

Dans son autobiographie à paraître le 9 novembre, Andre Agassi, qui révèle s’être drogué en 1997, confesse également que les longs cheveux qu’il arborait au début de sa carrière étaient faux.

Le mythe Agassi n’en finit plus de s’assombrir. Si la révélation est moins fracassante que sa consommation de drogue en 1997, l’ancien tennisman américain raconte également dans Open, an autobiography, à paraître dans dix jours, que sa longue tignasse n’était qu’une perruque. Il confie ainsi avoir eu peur de la perdre durant toute la finale de Roland-Garros 1990. « Vous vous imaginez que des millions de téléspectateurs soient témoins de cela en direct à la télé ? », explique-t-il.

La rédaction