Rafael Nadal (ici en 2013) défend son image et celle du sport espagnol.
 

Accusé par Roselyne Bachelot d’avoir dissimulé un contrôle positif, Rafael Nadal et son clan ne devraient pas en rester là et engager des poursuites pour diffamation contre l’ancienne ministre de la Santé et des Sports. Un nouvel épisode dans la querelle sportive qui divise Français et Espagnols depuis dix ans et l’affaire Puerto.

 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Bruno de Seyno
    Bruno de Seyno     

    ah bon ? et qui, selon vous, représenterait la France dans cette histoire ? Ne nous faites pas prendre les vessies pour des lanternes...

  • Bruno de Seyno
    Bruno de Seyno     

    ah bon ? et qui, selon vous, représenterait la France dans cette histoire ? Ne nous faites pas prendre les vessies pour des lanternes...

Votre réponse
Postez un commentaire