Tennis
 

Lors de ce week-end de Fed Cup, les yeux du tennis français étaient braqués à Liège pour voir la qualification de l’équipe de France face à la Belgique pour les demi-finales. Mais au sein de l’équipe canadienne, une ancienne gloire du tennis féminin tricolore exerce plutôt discrètement: Nathalie Tauziat (3e joueuse mondiale en 2000), exilée depuis plusieurs années outre-Atlantique où elle forme les futures championnes canadiennes. RMC Sport l'a rencontrée lors du Tournoi des Petits As à Tarbes fin janvier. 

 

Votre opinion

Postez un commentaire