Roger Federer
 

Au cœur d’une nouvelle polémique suite à son pétage de plombs ce jeudi lors du Masters 1000 de Rome, Nick Kyrgios a reçu un soutien de poids. Roger Federer a profité de son passage devant les médias pour prendre la défense de l’Australien et demander qu’il ne soit pas suspendu.

 

Votre opinion

Postez un commentaire