Nicolas Mahut
 

Nicolas Mahut n’est pas du tout fan de la réforme annoncé de la Coupe Davis, qui devrait désormais se dérouler avec 18 nations sur une semaine en novembre. Le Français estime cette révolution trop brutale et craint qu’elle ne dénature l’essence même de la compétition.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

Votre opinion

Postez un commentaire