Andy Murray
 

Après Kei Nishikori, c'est Andy Murray qui est contraint de déclarer forfait à l'Open d'Australie, qui débute le 15 janvier. Cinq fois finaliste de ce Grand Chelem, le Britannique souffre d'une hanche.

 

Votre opinion

Postez un commentaire