Que valent les preuves contre les sœurs Williams, accusées de dopage par des hackeurs russes ?

Que valent les preuves contre les sœurs Williams, accusées de dopage par des hackeurs russes ?
 

Le groupe de hackeurs russes « Fancy Bears » a dévoilé mardi une série de documents provenant de l’Agence Mondiale Antidopage autorisant plusieurs athlètes américaines, dont les sœurs Williams, à recourir exceptionnellement à des substances prohibées. Au regard de ces certificats, les accusations de dopage sont-elles légitimes ?

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • fanderiolo
    fanderiolo     

    C'est quand même étonnant de voir tous ces super athlètes souffrir d'asthmes...

Votre réponse
Postez un commentaire