RMC Sport

Dementieva avait une déchirure au mollet

Contrainte à l’abandon ce jeudi en demi-finale de Roland-Garros contre Francesca Schiavone, la Russe Elena Dementieva souffrait d’une déchirure au mollet. La finaliste de la Porte d’Auteuil en 2004 « avait mal depuis le début du match » a confié aux médias sa mère et entraîneur Vera. « Même si elle avait gagné le premier set, elle n’aurait pas pu aller au bout », a poursuivi cette dernière. Dementieva, qui a jeté l’éponge à l’issue du premier set perdu au tie-break (7-6), souffrait du mollet depuis le deuxième tour. Elle demeure très incertaine pour Wimbledon.