Santoro: "Si Murray pleure, Ce n’est pas une histoire d’argent"

Santoro: "Si Murray pleure, Ce n’est pas une histoire d’argent"
 

Bouleversé par la décision prise par Andy Murray de mettre un terme à sa carrière cette saison, Fabrice Santoro a confié sa tristesse infinie depuis Melbourne, où l’Open d’Australie est sur le point de commencer (14 au 27 janvier).

 

Votre opinion

Postez un commentaire