Benoit Paire
 

Benoît Paire a remporté mardi son premier tour face à un lucky loser. Et c’est un petit miracle, car il est resté allongé pendant 48 heures, victime d’une fissure au ménisque gauche, avant son entrée en lice à Wimbledon. La douleur a finalement disparu et le père du joueur français a même cru à une simulation digne de Neymar.

 

Votre opinion

Postez un commentaire