RMC Sport

Parmentier a vécu sa guerre des boutons

-

- - -

Pauline Parmentier a vécu une semaine agitée à Sydney. La Française a eu les bras recouverts de boutons. Les médecins locaux, très précautionneux, ont cru à une varicelle et ont même envisagé de la mettre en quarantaine! « Comme je n'avais pas de fièvre, je les ai calmés. En fait, il s'agissait d'une allergie aux puces de lit. On a changé ma couette et on m'a prescrit un traitement », nous a-t-elle précisé. Pauline Parmentier est donc d'attaque pour le premier Grand Chelem de l'année lundi. Elle sera opposée au premier tour à la Russe Alia Kudryatseva.

E.S. à Melbourne