Ngapeth n'a "tabassé' personne, mais sera jugé en novembre
 

Earvin Ngapeth, visé pour avoir frappé un contrôleur de la SCNF mardi, passera devant le tribunal correctionnel de Paris en novembre. Mais dans un communiqué, l’international français nie en bloc avoir "tabassé qui que ce soit".

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • souricette
    souricette     

    On devrait en faire un exemple !! Un vrai exemple !! Sa mère ne lui a pas appris le respect, la justice devrait s'en chargé !

Votre réponse
Postez un commentaire