En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
aulas-2017.jpg
 

Suite aux propos de Daniel Riolo, qui lui reproche de vouloir ramener le PSG dans des limites françaises en matière de recrutement, Jean-Michel Aulas, s'est invité lundi soir dans l'After Foot et a tenu à répondre à l'éditorialiste de RMC Sport.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ornicar
    ornicar     

    Pourquoi vous acharnez vous ,vous êtes a la botte de la mafia du foot sur RMC ,vous voyez bien que plus personne ne s'intéressent a vos article.
    Il y a du Hand en Pologne et du tennis aux Amérique et il avais les 24h vélo au Mans ce weekend

  • TSIGALKO
    TSIGALKO     

    Je trouve que la réaction du dernier auditeur (qui suit l'intervention de JMA) est édifiante et révélatrice d'une façon de pensée obtuse, sans vision, nappée de jalousie et de mauvaise foi.
    En gros, il faudrait brider les apports d'éventuels investisseurs étrangers dans le foot français, pour maintenir une forme de "concurrence loyale" qui permettrait à nos clubs de se battre équitablement dans le bac à sable de la Ligue 1.
    Notre championnat conserverait ainsi son originalité par rapport aux autres, une sorte d'exotisme gentillet.
    Et lorsqu'un supporter de club français souhaiterait voir un match de foot de très haut niveau avec des stars mondiales, il n'aurait qu'à aller voir du côté du Real, du Barca, de Chelsea, de Man Utd, du Bayern ou de la Juve.
    Quelle ambition...
    Je pense que beaucoup malheureusement sont dans cet état d'esprit, c'est-à-dire s'interroger sur comment faire pour paralyser un concurrent direct plutôt que de se remettre en question et s'adapter. C'est d'une tristesse...

    ornicar
    ornicar      (réponse à TSIGALKO)

    Et toi tu roule pour qui pour la mafia du foot ton texte est parachuté

Votre réponse
Postez un commentaire