RMC Sport

JO 2021 (gymnastique) : "J'avais conscience que ça pouvait péter complet" revient Aït-Saïd

"C'est mort, je ne peux pas abandonner une finale olympique. J'avais conscience que ça pouvait péter complet, j'ai pris le risque."
Samir Aït-Saïd, 4e aux anneaux à Tokyo 2020, raconte comment il a vécu sa finale après sa double déchirure au biceps gauche.