RMC Sport

Tour de France : "En 2018, j'étais complètement mort en haut", Latour craint le final de l'étape du jour

Peyresourde, Val Louron-Azet et le Portet. Trois noms de cols mythiques des Pyrénées sur le Tour de France. Trois cols et une soixantaine de kilomètres de grande souffrance que les coureurs de la Grande Boucle vont affronter ce mercredi (après 120 km relativement plats). Pierre Latour espère faire partie d'une échappée pour briller. Même s'il se rappelle de ce tryptique en 2018. L'étape n'était que de 65 km à l'époque mais elle avait fait très mal.