RMC Sport

Koscielny pense au foot après le coronavirus : "Nous ne sommes pas des marchandises !"

Dans une interview au figaro, Laurent Koscielny et Stève Mandanda réfléchissent, entre autres, au football qui naîtra après la crise du coronavirus. Ils refusent notamment d'être des biens immobiliers. Ce qu'ils sont, toutefois, quand on considère le club comme une entreprise.