RMC Sport

Le président de Dijon alarmiste : "Si on joue comme ça, on y va tout droit"

Après le match nul de Caen à Guingamp, Dijon avait une belle occasion de reprendre la place de barragiste. Mais les hommes d'Antoine Kombouaré se sont complètement manqués en s'inclinant lourdement à Nantes. Dominés dans le premier acte, ils ont craqué à la 50e minute avant d'être réduits à dix et d'encaisser deux but supplémentaires. Un score lourd et logique pour le président dijonnais, Olivier Delcourt qui tire la sonnette d'alarme. Le DFCO est sur un pente (très) glissante et doit réagir samedi prochain à domicile contre Strasbourg.