RMC Sport

Les entraîneurs français sous-cotés ? "Ceux qui bossent bien, on les met en avant" assure Rothen

"Quand les entraîneurs français bossent bien on les met en avant. Galtier ou Dall'Oglio on en parle en bien. Je suis intransigeant avec les entraîneurs de Lyon parce qu'ils ont des très gros moyens", résume Jérôme Rothen.