RMC Sport

Riolo : "Si Platini a menti, ça se saura"

Dans un entretien accordé à l’AFP, Michel Platini a réaffirmé qu’il n’avait rien à se reprocher dans l’affaire des 1,8 millions d’euros perçus pour son rôle de conseiller de Sepp Blatter entre 1999 et 2002. Le patron de l’UEFA ne songe absolument pas à renoncer à conquérir la présidence la Fifa.