RMC Sport

Ahmed Sylla : « Il y a un jour où je suis tombé dans les pommes »

En haute-montagne, le moindre mouvement devient vite épuisant en raison du manque d’oxygène. Ahmed Sylla a pu s’en rendre compte lors de ces longues semaines de tournage. L’alpiniste en herbe a dû s’habituer à gérer ses efforts et à marcher doucement, tout doucement pour ne pas s’essouffler. Des précautions qui ne l’ont pas empêché de se faire une belle frayeur…