RMC Sport

Le Borussia Dortmund de Lucien Favre en tête de la Bundesliga

Le Borussia Dortmund, entrainé par Lucien Favre, a pris provisoirement la tête de la Bundesliga après sa victoire face à l'Eintracht Francfort de Kevin Trapp (3-1) avec deux buts de Français, vendredi.

Ce n’est que provisoire mais Lucien Favre apparait déjà en tête de la Bundesliga avec le Borussia Dortmund, qu’il entraine depuis cet été. Son équipe s’est imposée face à l'Eintracht Francfort (3-1), futur adversaire de Marseille en Ligue Europa jeudi prochain, ce vendredi lors de 3e journée du championnat d’Allemagne.

Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Avec sept points, Dortmund - qui recevra Monaco en Ligue des champions le 3 octobre - peut être dépassé dès samedi par les trois équipes qui comptent déjà six points: le Bayern Munich, leader à la différence de buts, qui reçoit Leverkusen, et Wolfsburg, 2e, ou le Hertha Berlin, 3e, qui s’affrontent samedi.

Haller répond à Diallo, capitaine des Bleuets

Le jeune défenseur central français Abdou Diallo, ancien Monégasque, a ouvert le score à la 36e minute pour Dortmund à la reprise d'un corner. Un autre Français, Sébastien Haller, a égalisé pour l'Eintracht à la 68e minute, d'une superbe reprise de volée en pivot de la droite de la surface. Avec trois buts en trois matches, Haller est provisoirement en tête du classement des buteurs, à égalité avec Adam Szalai (Hoffenheim).

Mais Dortmund a passé la vitesse supérieure dans les 20 dernières minutes, avec un but de Marius Wolf (72e) après un superbe travail de la jeune pépite anglaise Jadon Sancho, puis un coup de grâce de Paco Alcacer (88e), transfuge de Barcelone à l'intersaison, entré en jeu à la 66e minute pour sa toute première apparition sous son nouveau maillot.

Trapp impuissant

"Evidemment Dortmund a une super-équipe, mais nous pouvons être déçus, a déclaré après le match Kevin Trapp, le gardien de l'Eintracht revenu du Paris SG au mercato. Nous n'avons pas concédé tant d'occasions mais nous prenons trois buts. 3-1, c'est un peu dur au vu du match".

NC avec AFP