RMC Sport

Bordeaux: un nouveau président, le mercato... les confidences de DaGrosa

Actuel directeur marketing des JO de Paris 2024, Frédéric Longuépée a été nommé ce dimanche président délégué des Girondins de Bordeaux. A cette occasion, Joseph DaGrosa, futur propriétaire du club, s'est confié à RMC Sport. Il revient notamment sur le début de saison bordelais et sa stratégie pour le mercato d'hiver.

L'arrivée de Frédéric Longuépée à la présidence

"J’ai le plaisir de vous annoncer que Frédéric Longuépée est le nouveau président. Nous avons eu plusieurs excellents candidats mais au final, Frédéric est celui qui a montré le plus d’expérience dans le domaine commercial. Bien sûr, la présidence de Bordeaux inclut de maîtriser plusieurs domaines, mais l’un des aspects les plus importants et qu’on recherchait, c’était d'avoir quelqu’un avec beaucoup d’expérience dans le domaine commercial, parce que c’est là que nous voulons faire grandir le club en priorité, c’est là que nous voulons nous affirmer."

Le début de saison des Girondins

"Nous sommes dans le top 10. On s’est remis d’un très mauvais départ, comme on le sait tous, on a encore pas mal de choses à améliorer. On a eu un calendrier très exigeant, avec à la fois des matchs de championnat et de Ligue Europa. Ça a demandé beaucoup d’efforts aux joueurs, mais je pense qu’ils ont fait un travail décent, compte tenu des circonstances. Mais je connais l’ambition de Ricardo, il veut gagner et continuer de gagner. Nous voulons faire tout ce que nous pouvons pour l’y aider."

Sur la piste d'un directeur sportif

"Est-ce que la prochaine étape est de nommer un directeur sportif? C’est exact. Je pense que c’est la prochaine étape logique. Nous travaillons très dur là-dessus. Nous avons une short-list très réduite. Je ne peux pas vous dire combien il y a de noms dessus."

Sa stratégie pour le mercato d'hiver

"Ce qu'on va d'abord faire, c'est parler avec Ricardo pour connaître les besoins de l'équipe. On aura une discussion très rapidement après le closing pour bien identifier les forces et faiblesses de l'équipe. Ce sera notre base pour savoir quoi faire pour le mercato d'hiver. Notre stratégie plus globale, c'est identifier des talents potentiels. La France a un énorme vivier de talents, nous croyons pouvoir les identifier aussi bien que n’importe qui d’autre et les faire grandir aussi bien que n’importe qui."

Les contours du modèle DaGrosa

"Notre modèle, c'est gagner. Pourquoi est-ce qu’on appellerait ça le DaGrosa modèle? Aucune individualité ne devra décider unilatéralement, je pense qu'on doit s’appuyer sur toutes les personnes au sein du club. Je l'appellerai le modèle du nouveau Bordeaux, plutôt que le modèle DaGrosa. C’est très important parce que ça ne fonctionne jamais quand on ne s’appuie que sur une seule personne. Il faut s’appuyer sur toute la structure du club."

Propos recueillis par Mohamed Bouhafsi