RMC Sport

L'acteur Ryan Reynolds va racheter un club de cinquième division anglaise

Ryan Reynolds

Ryan Reynolds - AFP

Qu'est-ce qui unit le Wrexham AFC, un modeste club gallois végétant en cinquième division anglaise, et l'acteur Ryan Reynolds? Absolument rien. Et pourtant, le Canadien s'apprête à racheter et à investir dans la formation avec son compère américain Rob McElhenney.

Un superhéros pour sauver un club de foot tombé aux oubliettes. L'acteur canadien Ryan Reynolds, qui a incarné - entre autres - le personnage de "Deadpool" sur grand écran, va racheter le Wrexham AFC, une formation galloise évoluant actuellement en National League, la cinquième division anglaise.

La star d'Hollywood, pas forcément connue pour son amour du ballon rond jusque-là, s'est en effet lancée il y a quelques mois dans un étonnant projet de reprise avec un autre acteur, l'Américain Rob McElhenney, notamment aperçu dans la série "It’s Always Sunny in Philadelphia". Les deux compères ont vu lundi les supporters de Wrexham, qui détenaient le club depuis 2011, valider à la quasi-unanimité (98%) leur prise de contrôle lors d'un vote. Le rachat doit encore être validé par la fédération anglaise, mais cette étape ne devrait être qu'une formalité.

Redorer le blason du club, et "boire des pintes"

Très second degré, Reynolds et McElhenney ont annoncé la grande nouvelle dans une drôle de vidéo, en faisant d'abord la promotion d'une marque... de remorques, Ifor Williams. "Pourquoi Rob et moi nous vous parlons d'un fabricant de remorques de Galles du nord?", demande Reynolds. Et son associé d'y répondre: "Parce que nous venons de devenir propriétaires du Wrexham Association Football Club, et que c'est le sponsor de l’équipe."

Les deux hommes se veulent un peu plus sérieux ensuite: "Vous n'avez peut-être jamais entendu parler de Wrexham, du Racecourse Ground (le stade du club), ou d'Ifor Williams, mais ce sera bientôt le cas. Au Wrexham Supporters’ Trust, merci pour la confiance accordée."

Selon plusieurs médias britanniques, dont le Guardian, Reynolds et McElhenney veulent injecter dans un premier temps deux millions de livres (2,23 millions d'euros) pour faire du Wrexham AFC un "club qui compte", et lui permettre de retrouver les divisions professionnelles, quittées en 2008. Les Nord-américains veulent également se servir de leur notoriété pour booster la popularité de l'équipe, et prévoient d'ores et déjà de tourner un documentaire sur la nouvelle ère qui s'annonce. Dans une réunion préalable, Reynolds a en outre confié son intention de venir autant que possible au stade pour encourager les troupes. "Et boire des pintes avec les fans."

CC