RMC Sport

Allemagne: soupçonné d'avoir menti sur sa vaccination, le coach du Werder démissionne

Markus Anfang a quitté son poste du Werder Brême, à la suite de l'ouverture d'une enquête le visant pour des soupçons de falsification de son certificat de vaccination contre le Covid-19. La direction du club a salué cette démission.

Quelques heures auparavant, il niait en bloc et assurait avoir reçu ses deux injections. Markus Anfang a néanmoins démissionné de son poste d'entraîneur du Werder Brême, a indiqué samedi le club de deuxième division allemande. L'entraîneur de 47 ans est soupçonné d'avoir utilisé un faux certificat de vaccination contre le Covid-19. Son adjoint Florian Junge a également quitté son poste.

"En raison de la situation extrêmement dommageable causée au club, à l'équipe, à ma famille et à moi-même, j'ai décidé de me retirer immédiatement de mon poste d'entraîneur principal du Werder Brême. J'ai demandé à la direction du club de résilier mon contrat, ce qu'elle a fait", a expliqué Markus Anfang dans un communiqué.

Ces deux départs ont été salués par l'état-major du Werder. "Avec cette démarche, Markus et Florian ont pris leurs responsabilités pour mettre fin à l'agitation qui a entouré le club ces derniers jours. Nous respectons leur décision et allons maintenant commencer à chercher un nouvel entraîneur principal", a déclaré le directeur sportif Frank Baumann. L'équipe sera dirigée jusqu'à nouvel ordre par l'assistant Danjiel Zenkovic.

Une enquête ouverte

Cette annonce est tombée à quelques heures seulement du match prévu contre Schalke 04 (samedi 20h30) prévu pour la 14e journée de la 2.Bundesliga. Relégué l'an dernier en terminant à la 17e place de l'élite, le club occupe la 8e place du classement de D2 avant le coup d'envoi de cette affiche.

Markus Anfang va désormais pouvoir se concentrer pleinement sur l'enquête qui a été ouverte par la justice sur ces soupçons de fausse preuve de vaccination. Le 19 novembre, l'intéressé disait "démentir fermement les allégations" le visant. Il avait également expliqué, lors d'une conférence de presse, avoir enregistré ses preuves de vaccination dans une pharmacie.

JA