RMC Sport

Ligue 1: PSG, OM, Lille, OL… les tendances pour le mercato d’hiver

Le marché hivernal ouvrira officiellement ses portes samedi (1er janvier). Les clubs de Ligue 1 vont avoir un mois pour peaufiner leurs effectifs, avec des arrivées ou des départs. RMC Sport fait le point sur les mouvements à prévoir dans les principaux clubs français.

PSG: l’opération dégraissage est lancée

Dans la capitale, la priorité de l’hiver est d’alléger l’effectif. Et Paris a déjà commencé avec le départ de Rafinha. Le milieu de terrain brésilien a été prêté jusqu’à la fin de la saison à la Real Sociedad sans option d’achat. D’autres joueurs pourraient suivre, à condition qu’ils soient d’accord pour partir et que des clubs répondent aux exigences du PSG. Malgré un avenir bouché, Sergio Rico ne tient pas à tout prix à s’en aller. Layvin Kurzawa, dans le même cas, serait pisté par la Lazio, selon la Gazzetta dello Sport. Le latéral gauche aurait aussi une touche en Angleterre. Les médias italiens assurent qu’Abdou Diallo est dans le viseur de l’AC Milan.

En cas d’offre intéressante, Colin Dagba n’exclut pas de s’en aller en janvier, à l’inverse de Thilo Kehrer, qui semble se satisfaire de sa situation actuelle. A 21 ans, Eric-Junior Dina Ebimbe aspire lui à plus de temps de jeu et se montre ouvert à une nouvelle aventure. Alors que son contrat s’achèvera à la fin de la saison, Kylian Mbappé a confirmé qu’il ne comptait pas quitter Paris cet hiver. Reste à savoir si les leaders de Ligue 1 tenteront de se renforcer en cas d’opportunité.

OM: vendre pour espérer recruter

A Marseille aussi, l’idée première est de boucler des départs. Le club phocéen, qui aurait aimé vendre plus l’été dernier, est surveillé par la DNCG. Frank McCourt et Pablo Longoria ont échangé à ce sujet lors du dernier passage de l’actionnaire américain à Marseille: il sera nécessaire de vendre pour soulager les finances du club, avant d’envisager de nouvelles recrues. Steve Mandanda a demandé un entretien avec Jorge Sampaoli et sa situation devrait s’éclaircir. Duje Caleta-Car a été performant et mis en valeur ces derniers mois. S’il y a une offre, le défenseur croate partira. Des clubs anglais continuent de le suivre.

Jordan Amavi est poussé vers la sortie, mais le latéral ne fera aucun cadeau et ne partira qu’en cas de challenge intéressant, aussi bien sportivement que financièrement. A six mois de la fin de son contrat, Boubacar Kamara est en position de force. Le dossier est complexe et la tendance est à un départ libre en fin de saison. Dans ces conditions, l’OM pourrait être tenté de s’en séparer contre un faible montant cet hiver. La presse britannique évoque un intérêt de Manchester United. En Italie, on parle de l’AS Rome. Arkadiusz Milik devrait lui rester. En revanche, Marseille est disposé à ouvrir la porte pour Luis Henrique et Konrad de la Fuente, qui ont déçu ces derniers mois. Même si l’attaquant brésilien a fait savoir qu’il voulait continuer sur la Canebière afin de prouver ses qualités. Au niveau du recrutement, Sampaoli souhaite avant tout un ailier gauche. Un milieu axial et un défenseur pourraient également être envisagés.

OL: un renfort offensif ciblé

Jean-Michel Aulas a promis "des changements" dans les semaines à venir afin de redresser une situation sportive difficile. Après le départ de Juninho, l’OL a nommé Bruno Cheyrou comme conseiller technique et directeur du club. Avec les départs à la CAN de Karl-Toko Ekambi (Cameroun), Islam Slimani (Algérie) et Tino Kadewere (Zimbabwe), les Gones cherchent un renfort offensif. La piste menant à Sardar Azmoun, l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, est compliqué par la concurrence d’autres clubs, à l’image de l’Atalanta Bergame. Au rayon des départs, la presse belge évoque un intérêt de Newcastle pour Jason Denayer. Au Brésil et en Italie, on parle de Bruno Guimaraes ciblé par l’AS Rome.

Lille: un possible remplaçant à Ikoné

C’est l’un des gros transferts qui se profilent en ce début de mercato: Jonathan Ikoné pourrait rejoindre la Fiorentina. Le dossier n’est pas encore bouclé mais la presse parle d’une indemnité de 15 millions d’euros. Pour remplacer l’international français, d’après AS, le LOSC aurait notamment ciblé Kang-in Lee, le Sud-Coréen de Majorque (20 ans). Après six semaines de blessure, Sven Botman revient bien. Des clubs comme Liverpool ont un œil sur lui, mais les Dogues envisagent plutôt un départ l’été prochain. Idem pour Renato Sanches, qui a également des courtisans après ses dernières sorties convaincantes. Jonathan Bamba pourrait lui aussi obtenir un bon de sortie en fin de saison.

Nice: clame plat à l’horizon

Après les nombreuses transactions de cet été, le mercato hivernal devrait être calme au Gym. Julien Fournier se projette déjà sur la prochaine fenêtre estivale. Christophe Galtier se dit satisfait de son groupe et de la concurrence à chaque poste. Certains joueurs comme Justin Kluivert et Calvin Stengs, doivent encore s'adapter après avoir été blessés en première partie de saison. Côté départ, il existe une interrogation autour d'Hassane Kamara. Le latéral gauche ne rentre visiblement plus dans les plans de Galtier et n’a joué qu'une petite minute sur les six derniers matchs de l'OGC Nice. L'international ivoirien pourrait tenter de se faire prêter.

Monaco: garder Tchouaméni et se renforcer

Le gros du travail de Monaco sera de conserver ses cadres, dont Aurélien Tchouaméni. Malgré les nombreuses sollicitations, le milieu de terrain de l'équipe de France, sous contrat jusqu'en 2024, ne devrait pas bouger du Rocher cet hiver. Ce sera en revanche plus compliqué de le retenir dans six mois. Le gardien n°2, Radek Majecki a demandé à la direction d'être n°1 ailleurs (en prêt ou en transfert), une demande repoussée par Oleg Petrov et Paul Mitchell. A l'inverse, le défenseur central Chrislain Matsima pourrait trouver une porte de sortie (en prêt). L'AS Monaco cherche également à se séparer de son milieu de terrain portugais Pelé (11 apparitions depuis 2018), qui s'entraîne avec le groupe, contrairement au début de saison.

Côté arrivées, un latéral droit à fort potentiel est espéré pour penser la succession de Djibril Sidibé, en fin de contrat cet été (discussions en cours pour une prolongation). Le club de la Principauté cherche également un remplaçant à l’ailier Krépin Diatta, out jusqu'à la fin de la saison après sa blessure aux ligaments croisés.

Rennes: rien à attendre cet hiver

Rennes va perdre trois titulaires indiscutables (Alfred Gomis, Hamari Traoré, Nayef Aguerd) et un remplaçant important (Kamaldeen Sulemana) pendant la CAN mais pourtant le mercato s'annonce calme, le club ayant beaucoup recruté durant l’été. Dans l'esprit des dirigeants, les postes sont doublés. Salin remplace Gomis. Assignon remplace Traoré. Badé remplace Aguerd. Doku de retour de blessure remplace Sulemana. Seul point faible en défense centrale, où il ne va rester que deux éléments disponibles (Omari, Badé) ce qui aurait pu pousser les l’équipe bretonne à recruter dans ce secteur. Ce ne sera pas le cas, a encore affirmé Bruno Genesio la semaine dernière. Le coach rennais assume depuis le début de saison de n'avoir que trois défenseurs centraux dans son effectif. Il affirme que Rennes a ce qu'il faut avec le jeune Ugochukwu, qui pourrait dépanner à ce poste en cas de besoin, en plus de Jérémy Gelin, qui reprend peu à peu l’entraînement après sa rupture des ligaments croisés. Sauf grosse opportunité d'avenir, ça ne bougera pas. Côté départs, rien à attendre non plus.

Lens: Berg en renfort, Fofana courtisé

Impressionnant ces dernières semaines, Seko Fofana ne devrait pas manquer d’offres durant ce mercato d’hiver. Mais à moins d’une proposition impossible à refuser, le capitaine de Lens devrait rester jusqu’à l’été prochain. En attendant, les Sang et Or ont déjà enregistré le recrutement de Patrick Berg. Le milieu de terrain norvégien de 24 ans, arrivé en provenance du FC Bodø/Glimt (4,5 millions d’euros), s’est engagé pour cinq ans. Des joueurs en manque de temps de jeu, comme Charles Boli ou Corentin Jean, pourraient être prêtés.

Saint-Etienne: des mouvements à prévoir

Après une première partie de saison catastrophique avec cette 20e place au classement, Saint-Etienne compte redresser la barre à partir du mois de janvier. Avec quatre points de retard sur Metz qui est barragiste, la tâche ne sera pas aisée. D’autant que des cadres comme Wahbi Khazri et Denis Bouanga partiront disputer la Coupe d’Afrique des nations.

Pour pallier ces départs, les Verts devraient se montrer actifs lors du mercato hivernal. Dans un premier temps l’idée des dirigeants était de réaliser un recrutement malin, c’est-à-dire s’appuyer sur des joueurs en prêt ou libres de tout contrat. Mais la donne a changé. Si les Vert ne disposent pas de fonds illimités, il a en revanche été acté par la direction qu’il y aura un recrutement par ligne d’effectué, quitte à investir des sommes d’argent.

Selon nos informations, Saint-Etienne entend "prendre des risques" sur le marché des transferts afin de compléter un effectif trop tendre. De plus, la formation française doit encore percevoir les reliquats de transferts effectués par le passé. Notamment celui de Wesley Fofana, transféré à Leicester (il reste une dizaine de millions d’euros à percevoir). Joris Gnagnon ne sera donc pas la seule recrue du mois de janvier.

Nantes: Kombouaré souhaite un statu quo

A priori, il y aura peu de mouvements en janvier à Nantes. Antoine Kombouaré est plutôt favorable à un statut quo. La direction va peut-être essayer de se débarrasser de Molla Wague (en réserve et en fin de contrat en juin prochain) en le laissant libre et prêter Anthony Limbombe (en réserve et en fin de contrat en juin 2023), mais c'est quasi impossible vu les salaires de ces joueurs. Ludovic Blas, suivi par Lille comme l'été dernier, ne devrait pas partir. Les gros départs devraient plutôt avoir lieu l’été prochain. En fin de saison, près de 13 joueurs des Canaris seront en fin de contrat. Il se murmure néanmoins que si le club peut gratter quelques centaines de milliers d'euros, il pourrait lâcher Kalifa Coulibaly, en fin de contrat à l’issue de la saison. Côté arrivées, avec le départ à la CAN de Moses Simon (Nigeria), Nantes est à l'affût pour un attaquant. Plutôt via un prêt.

Angers: plusieurs dossiers chauds

La situation financière du SCO, encadrée par la DNCG, est toujours compliquée. Le dossier principal à suivre sera celui de Mohamed Ali-Cho. L’attaquant de 17 ans est sous contrat jusqu’en 2023. Le président Saïd Chabane demande 40 à 50 millions d’euros pour s’en séparer, d’après les différents échos dans la presse. Si le joueur devait partir en janvier, il pourrait être prêté à Angers afin d’y finir la saison. Concernant Angelo Fulgini, qui est finalement resté l’été dernier, Chabane n’en démord pas: il souhaite 15 millions d’euros. Le SCO pourrait essayer aussi de se débarrasser de quelques joueurs indésirables, comme Casimir Ninga et Antonin Bobichon.

Concernant les arrivées, deux noms circulent déjà. Le premier est celui de Wilson Isidor (attaquant de Monaco de 21 ans). Angers était déjà sur lui l'été dernier. Il devrait arriver en janvier, sans doute pour pallier le départ en juin de Stéphane Bahoken (en fin de contrat). Le second est le milieu de terrain Nabil Bentaleb (27 ans), qui s'entraîne avec la réserve du SCO depuis septembre (libre). Cet international algérien (35 sélections) est passé par Tottenham (2011-16, 76 matchs, un but), Shalke 04 (2016-2020, 107 matchs, 19 buts) et Newcastle (15 matchs). Sur ce joueur, "c’est une possibilité pour nous, en fonction de ce qu’il se passera au mercato, d’intégrer un très bon profil", a déclaré Gérald Baticle à la presse locale il y a quelques jours.

Clermont: compenser l’absence de Bayo

A Clermont, la volonté affichée de Pascal Gastien est de recruter "un ou deux joueurs", sans "bouleverser le groupe". "On a besoin d'un peu de fraîcheur. Mais il ne faut pas qu'on prenne pour prendre", a expliqué le coach en conférence de presse, la semaine dernière. Depuis, le club doit faire face à une cascade de blessés. Le club auvergnat recherche essentiellement un renfort offensif, notamment pour compenser la probable absence de Mohamed Bayo, qui pourrait disputer la CAN avec la Guinée.

Brest: des recrues en défense, Faivre en attente

Très mal parti cette saison, Brest s'est repris de manière spectaculaire pour se classer 12e à la trêve. Malgré tout, l'effectif brestois a besoin de renforts dans l'esprit de Michel Der Zakarian, les remplaçants ayant une grosse différence de niveau par rapport aux onze titulaires. Le coach brestois aimerait un ou deux joueurs en défense, sur les côtés et au milieu idéalement. Ce serait plutôt des prêts, le club brestois n'ayant pas ou peu d'argent. Le nom de milieu de terrain lillois Cheikh Niasse a circulé pour un prêt du jeune de 21 ans.

Côté départ, il faudra suivre le dossier Romain Faivre. Auteur d'une bonne première moitié de saison, le milieu de terrain veut aller en Italie. Il l'a redit dans une interview à la Gazetta dello Sport le mois dernier. Il est toujours dans le viseur des clubs de Milan notamment, mais la tendance est plutôt à un départ l’été prochain. Le milieu offensif se dit prêt à attendre la fin de saison, sauf offre qui conviendrait à tout le monde, aux alentours de 15 millions d'euros.

Lorient: Pélissier souhaite du renfort

Avant-dernier de Ligue 1 à la trêve, les Lorientais vont devoir cravacher pour sauver leurs têtes, comme la saison dernière. Christophe Pélissier n'est pas menacé, malgré le classement en raison d'un contrat béton jusqu'en 2024 et d'une équipe qui semble avoir des ressources. L'entraineur lorientais espère néanmoins des renforts et veut deux joueurs. Un milieu de terrain défensif-relayeur pour pallier l'absence de Fabien Lemoine, qui tarde à revenir de blessure, et un ailier offensif. En interne, des divergences existent avec le directeur sportif Christophe Le Roux sur le besoin réel de renfort et les profils recherchés. Le Qatari de 25 ans Akram Afif, attaquant gaucher de Al-Saad et de la sélection nationale du Qatar a notamment été proposé à Lorient. Il est supervisé lors de la dernière Coupe Arabe.

Côté départs, Adrian Grbic pourrait s’en aller en cas de bonnes offres. L'attaquant autrichien n'a toujours pas réussi à faire sa place. Lorient, dans une situation financière tendue, ne serait pas contre se délester du plus gros salaire du club, sous contrat jusqu'en 2025.

Alexandre Jaquin avec la rédaction RMC Sport