RMC Sport

Mexique: Thauvin s'est vu refuser l'accès au centre d'entraînement des Tigres, qui ont annoncé son départ

Accompagné d'un avocat, Florian Thauvin n'a pas été autorisé à accéder au centre d'entraînement des Tigres, au lendemain de l'annonce par le club de la résiliation de son contrat.

La rupture de contrat était manifestement uniltérale. Florian Thauvin (29 ans) a été empêché d'accéder au centre d'entraînement des Tigres, au lendemain de l'annonce par le club de la résiliation de son contrat. D'après plusieurs médias mexicains, l'attaquant français était accompagné d'un avocat lorsque la scène s'est produite dans la matinée de mardi. Il semblerait que le joueur ait voulu faire constater qu'il était bien à l'heure et opérationnel pour s'entraîner.

Selon ESPN et TeleDiario, André-Pierre Gignac, star de l'équipe, en a profité pour brièvement discuter avec son compatriote avant de s'entretenir avec le président et le vice-président sportif du club dans l'espoir de trouver une solution à l'amiable.

Le cas Thauvin n'est pas inédit chez les Tigres

Florian Thauvin ne s'est pas publiquement exprimé depuis que les Tigres ont annoncé la rupture du contrat dans un communiqué ne faisant aucune mention d'un commun accord. "La décision a été prise de mettre fin à la relation de travail avec le joueur", a simplement fait savoir le club de Monterrey, avant quelques lignes de remerciements.

Le champion du monde 2018 pourrait saisir la Commission des litiges de la fédération mexicaine de football pour faire valoir ses droits. Le Tribunal du football de la Fifa et le Tribunal arbitral du sport sont aussi des recours envisageables dans de tels cas. Pour les Tigres, cette situation n'est pas inédite. Fox Sports rappelle que Néstor Pekerman, Kikin Fonseca, Sebastián González et Ricardo Ferretti ont vécu des situations similaires en se retrouvant interdits d'accès aux installations du club.

À l'été 2021, Florian Thauvin avait signé librement jusqu'en juin 2026 avec les Tigres. Mais cet engagement a volé en éclats en raison du rendement sportif de l'ex-ailier de l'Olympique de Marseille jugé insuffisant, mais aussi parce que le club avait besoin de libérer une place de joueur étranger dans l'effectif pour aligner son nouvel attaquant argentin Nicolás Ibáñez.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport