RMC Sport

Champions Cup : le joli coup du Racing

Le Racing 92 a réussi son entrée en lice en Champions Cup en s’imposant chez les Scarlets (29-12), avec le bonus offensif, grâce à un Maxime Machenaud de gala.

Privé de Coupe d’Europe le week-end dernier en raison du report de leur match face à Glasgow suite aux attentats de Paris, le Racing 92 avait des fourmis dans les jambes. Et la furia des Parisiens a duré 40 minutes, soit la totalité de la première période de ce match, qui a vu les Ciel et Blanc s’envoler à la pause (26-0) et décrocher le bonus offensif.

Le festival du Racing a été orchestré par Maxime Machenaud. L’international tricolore a tout fait : marquer un essai (8e), décaler Bernard Le Roux sur le troisième essai, signé Chris Masoe (28e) et envoyer sur orbite Marc Andreu en négociant parfaitement un deux contre un (39e). C’est en spectateur qu’il aura assisté à la percée de Rokocoko (18e).

Deux essais concédés à 13 contre 15

La suite du match pour le Racing a été moins flamboyante, notamment après le carton rouge récolté par Le Roux (44e). Mais si les Parisiens ont vacillé deux fois (essais de Thomas, 58e et Rawlins, 67e), ils l’ont fait lors de phases de jeu disputées à… 13, avec notamment l’expulsion temporaire de Ben Tameifuna sur le deuxième essai des Scarlets. Grâce à ce succès, le Racing revient à trois points du leader de la poule 3, Northampton, qu’il affrontera le 12 décembre prochain… et qu’il avait éliminé en poules la saison dernière.