RMC Sport

Coupe du monde: Serin explique Comment les Bleus peuvent s’inspirer des Japonais

Baptiste Serin

Baptiste Serin - ICON

Epatant vainqueur de l’Ecosse (28-21) dimanche à Yokohama, le Japon a décroché le premier billet de son histoire en Coupe du monde de rugby. De quoi inspirer les Bleus et leur demi de mêlée Baptiste Serin, à une semaine du quart face au pays de Galles.

Les Japonais n’ont pas volé leur qualification en quart de finale de la Coupe du monde. Dimanche à Yokohama, le Japon n’a pas manqué l’occasion d’intégrer pour la première fois de son histoire le top 8 mondial en s’imposant, avec la manière, face à l’Ecosse (28-21). Un rugby pétillant et efficace qui pourrait inspirer les Bleus, pas toujours à leur avantage depuis le début de la compétition, mais eux aussi en quarts de finale. Ça tombe bien, avant de défier le pays de Galles, dimanche prochain, ils ont observé avec attention la performance des joueurs nippons.

"On a un peu l'impression de voir le Stade Toulousain..."

"C’est un jeu inspirant, ils ont des convictions de jouer sans relâche, remarque Baptiste Serin, le demi de mêlée du XV de France. Ce qui me frappe chez eux, c’est qu’ils sont disponibles les uns pour les autres. Ils sont tout le temps dans le remplacement, disponibles. Ils ont une technique remarquable, des rucks souvent rapides ce qui leur permet de mettre leur jeu en place. Ça fait du bien au rugby d’aujourd’hui de voir qu'il n'y a pas de très gros profils mais que c’est disponible, que ça se déplace et ça joue du bien." Et Serin, taquin, de conclure en se tournant vers ses partenaires de Toulouse Romain Ntamack et Cyril Baille : "On a un peu l'impression de voir le Stade Toulousain..."

AB avec WT et JFP