RMC Sport

Rugby: le rachat raté de Béziers "a fait beaucoup de mal" à Dominici estime Aucagne

David Aucagne est revenu, pour Midi Olympique, sur l'épisode de rachat de l'ASBH l'été dernier. Quelques semaines après le tragique décès de Christophe Dominici, l'actuel manager du club de Béziers pense que l'ancien international "s'est fait avoir".

Dans les colonnes de Midi Olympique, le manager de Béziers, David Aucagne, s'est confié sur le rachat avorté du club, l'été dernier. Un épisode qui "a fait du mal à Dominici" selon lui.

Le manager de l'ASBH a assuré qu'il n'a "jamais trop cru" au rachat du club, actuellement huitième au classement de la Pro D2, par ce projet avec des fonds émiratis incarné par Christophe Dominici. "Je faisais confiance à mes dirigeants, qui m'avaient dit rapidement qu'il n'y avait pas grand-chose dessous", déclare le Biterrois. Une situation que le manager a "difficilement" vécu, car il connaissait Dominici. "On s'était croisé en équipe de France. Je l'appréciais plutôt, confie Aucagne. Je trouvais ça dommage, même si je comprenais aussi qu'il n'était pas facile de venir me voir sachant qu'ils ne comptaient pas sur moi. (…) Je suis passé outre, c'était plus de l'inquiétude par rapport à ma famille."

"J'ai vécu la disparition de Dominici comme un choc", Aucagne

David Aucagne s’est aussi confié sur la mort tragique de Christophe Dominici, décédé le 24 novembre dernier: "J'ai vécu sa disparition comme un choc, comme quelque chose qui venait me rappeler l'épisode estival". "Je pense que cette histoire lui a fait beaucoup de mal et qu'il s'est fait avoir", déplore l'ancien ouvreur du XV de France. 

ALR