RMC Sport

Tony Parker: "J’espère que les Spurs me signeront un dernier contrat"

Tony Parker se verrait bien poursuivre encore trois saisons supplémentaires chez les Spurs. Le meneur de jeu français vise la double décennie à San Antonio.

Victime d'une déchirure du tendon quadricipital gauche, Tony Parker a vu sa saison s'arrêter subitement en play-offs NBA le mois dernier. La durée exacte de son absence n'est pas encore connue, mais six mois d'arrêt pourraient être observés par le Français. A 35 ans, avec 16 saisons NBA déjà au compteur, "TP" va-t-il prolonger encore son aventure texane ? 

"J’espère que les Spurs me signeront un dernier contrat, glisse le meneur français, lié aux Spurs jusqu'en 2018, à RMC Sport. Je vais aborder ma dernière année de contrat. Ce sera la première fois de ma carrière que je serai free agent… Je l’ai déjà dit plusieurs fois, je veux jouer encore trois saisons, faire les 20 saisons aux Spurs. Deux décennies, je trouve ça beau. C’est une motivation, parce que t’essaies de trouver des motivations pour continuer à être performant sur le terrain."

>> NBA: Fin de saison pour Parker, absent au moins six mois 

Parker: "Dans ma tête, je vais revenir"

A ce jour, seul Kobe Bryant a passé plus de 20 ans sous les couleurs d'une même franchise, les Los Angeles Lakers. Dirk Nowitzki, quant à lui, atteindra cet objectif la saison prochaine avec Dallas. Tony Parker va d'abord chercher à retrouver la forme, après sa blessure, contractée à l'aube d'une finale de conférence face à Golden State. Un moment douloureux.

"Mais après, tu relativises vite, assure le Français. Parce que le chemin du retour commence avec moi : il faut que je sois positif. Ça commence avec ma tête. Mentalement, il faut que tu sois fort pour revenir d’une blessure comme ça. Je ne veux pas que les gens pensent que c’était mon dernier match, que je n’allais pas revenir, car moi dans ma tête, je vais revenir." 

Tony Parker s'est, en effet, assigné une dernière mission, faire le pont entre les générations au sein de sa franchise. "Donc ça aussi, c’est important, on a des bons jeunes qui sont vraiment talentueux aussi. Pour moi, c’est la dernière phase de ma carrière. Sur ces trois, quatre dernières années, les accompagner, justement. Et essayer de leur montrer ce que nous on a fait quand on gagnait des titres."

QM avec EJ