RMC Sport

Contador remporte Paris-Nice

L'Espagnol a remporté dimanche son deuxième Paris-Nice, après 2007.

L'Espagnol a remporté dimanche son deuxième Paris-Nice, après 2007. - -

L’Espagnol Alberto Contador de l’équipe Astana a remporté hier la 68e édition de Paris-Nice, pour la deuxième fois en trois ans. Pour la victoire d’étape, c’est le Français Amaël Moinard (Cofidis) qui s’est imposé lors de la 7e et dernière étape longue de 119 kilomètres.

L’Espagnol pouvait légitimement pleurer sur le podium. En effet, c’est les yeux humides, qu’Alberto Contador (Astana) a salué le public niçois hier après-midi, après avoir revêtu le maillot jaune de leader. Pour la seconde fois en trois ans, l’Espagnol, double vainqueur du Tour de France en 2007 et en 2009, remporte la Course du soleil.

L’étape du jour qui se déroulait hier autour de Nice est, quant à elle, revenue à Amaël Moinard (Cofidis). Après avoir gravi le col de la Turbie en compagnie de Thomas Voeckler (Bouygues Telecom), le coureur de chez Cofidis a su laisser attaquer son compatriote d’échappée pour mieux le déposer dans les dix derniers mètres de cette étape azuréenne. Au sprint, ce dernier était finalement inarrêtable et pouvait savourer cette belle victoire de prestige acquise sur la Promenade des Anglais. Le reste du peloton termine à 3 secondes du duo français.

A noter qu’avec ce succès, le Français fait coup double puisqu’au terme de ce Paris-Nice, Amaël Moinard s’est emparé du maillot à pois récompensant le meilleur grimpeur de la course.

Mais au général, c’est bel et bien l’armada espagnole qui truste les places d’honneur : derrière Contador, suivent Alejandro Valverde (Caisse d’Epargne), Leon Luis Sanchez (CE), et Samuel Sanchez (Euskatel). Le premier français, Jean-Christophe Péraud (Omega Pharma – Lotto) néo-pro et deuxième de l’épreuve de cross-country en VTT aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, termine neuvième au classement.

La rédaction