RMC Sport

Guimard : « On pourrait avoir deux Français sur le podium »

-

- - -

Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport, est sous le charme du maillot jaune, Vincenzo Nibali, vainqueur avec panache de la 13e étape à Chamrousse. « Le druide » souligne aussi l’excellent début de Tour des coureurs français.

En s’imposant seul ce vendredi à Chamrousse, Vincenzo Nibali a frappé un grand coup sur ce Tour de France 2014. Pour sa 3e victoire d’étape, l’Italien de la formation d’Astana prouve qu’il n’a sans doute pas de rival à sa hauteur sur cette Grande Boucle. « Il a frappé fort, souligne Cyrille Guimard, membre de la Dream Team RMC Sport. Il a été le plus fort, comme sur la première étape de montagnes avec l’arrivée à la Planche des Belles Filles, où il s’était imposé devant Thibaut Pinot (10e étape, ndlr). Sur cette dernière ascension, la belle montée vers Chamrousse, pas à pas, minute par minute, il a assuré sa victoire d’une part, mais aussi consolidé son maillot jaune de leader du Tour de France. 

Dans un premier temps, il a d’abord maîtrisé les attaques d’Alejandro Valverde et de Thibaut Pinot. Et ensuite, il est allé chercher les deux coureurs qui s’étaient évadés un peu plus tôt dans cette ascension, Rafal Majka et Leopold König. Enfin à 3 km de l’arrivée, il s’en est allé quérir une 3e victoire d’étape. Il est bien l’homme le plus fort de ce Tour de France, le patron qui fait un peu ce qu’il veut, avec beaucoup d’intelligence, de métier et de sérénité. Ce qu’il réalise actuellement sur ce Tour de France est formidable. »

« Pour Pinot, on se met à regretter sa mésaventure à Reims »

Les Français ne sont pas en reste. Eux aussi ont assuré lors de cette première étape alpine puisque Romain Bardet, 7e, monte sur la 3e marche du podium de ce Tour, tandis que Thibaut Pinot, 3e à Chamrousse, est 4e du général. « Ils ne sont pas très loin du 2e, Valverde, puisque celui-ci compte 3’37 de retard sur Nibali et Pinot 4’40, note Cyrille Guimard. On se met à regretter sa mésaventure dans l’étape de Reims où il a perdu 59’’. Sans cela, il serait 3e à seulement 4’’ de Valverde. On pourrait avoir dans l’étape de demain (samedi), qui sera encore plus difficile, deux Français sur le podium ! Nous n’en sommes bien sûr qu’à la moitié de ce Tour de France, mais qui aurait osé dire qu’il y aurait deux Français parmi les quatre premiers du Tour de France au départ en Angleterre ? Personne et surtout pas moi ! »

Cyrille Guimard