RMC Sport

Guimard : « Rolland ne peut pas avoir d’ambitions au général »

Cyrille Guimard

Cyrille Guimard - -

Encore à l’attaque dans cette 3e étape entre Ajaccio et Calvi, Pierre Rolland a consolidé son maillot de meilleur grimpeur dans l’ascension du col de Morsolino. Pour Cyrille Guimard et Luc Leblanc, membres de la Dream Team RMC Sport, le maillot à pois doit être le principal objectif pour le leader d’Europcar

Echappé dans le dernier col de la journée, Pierre Rolland s’est montré à son avantage dans la montagne. Huitième du dernier Tour de France, le coureur d’Europcar est l’une des plus grandes chances françaises sur cette 100e Grande Boucle en compagnie de Thibaut Pinot (FDJ.fr). Mais pour Cyrille Guimard et Luc Leblanc, membres de la Dream Team RMC Sport, le dossard numéro 51 (porté notamment par le passé par Merckx, Hinault ou Ocana) ne peut pas viser un Top 5 au classement général.

« Je pense que son véritable objectif est le maillot à pois et non le classement général. Il ne peut pas décemment avoir des ambitions au classement général tant qu’il perdra une minute par tranche de dix kilomètres au contre-la-montre, analyse Cyrille Guimard. C’est rédhibitoire. Sur l’ensemble des contres la montre de ce 100e Tour de France, il est déjà à plus de cinq minutes. Quand on sait qu’Europcar va encore perdre du temps ce mardi dans le contre-la-montre par équipes autour de Nice (25km), le débours est trop important pour viser un Top 5. Ou alors, cela voudrait dire que lors des arrivées au sommet, il lâche tout le monde pour reprendre deux à trois minutes. Si c’était vrai, on le saurait depuis bien longtemps. »

Leblanc : « Je ne vois pas Rolland entrer dans le Top 5 »

« Sa capacité à aller chercher le classement par points est réelle mais plus il sera loin au classement général, poursuit Guimard, c’est-à-dire au minimum entre cinq et dix minutes, plus il aura de chances d’aller remporter des étapes. Sur les épreuves chronométrées auxquelles il a participé, Pierre Rolland n’a pas beaucoup progressé. L’objectif sérieux est le classement de la montagne et une victoire d’étape, conclut-il. Je le dis depuis le départ du Tour. Mais je ne suis pas pessimiste. »

 « Pierre Rolland a certainement raison de conforter son maillot à pois, souligne Luc Leblanc. Je pense que c’est son objectif sur ce Tour de France. Je ne vois pas Pierre Rolland entrer dans les cinq premiers cette année, confirme l’ancien champion du monde 1994. Il doit se concentrer sur ce maillot de meilleur grimpeur même si je ferai un petit plus confiance à Thibaut Pinot. Dans cette Grande Boucle, il y a trois contre-la-montre qui sont très importants dont notamment celui de demain (mardi) autour de Nice. Europcar et la FDJ ne sont pas très adeptes de ce genre d’exercices. Ce sera très difficile pour Pierre Rolland d’accrocher le Top 5. »

A lire aussi :

>> Prudhomme : « La Corse ? C'était vraiment phénoménal »

>> Gerrans, la victoire de l’expérience

>> Le Tour en Corse, ça déménage !

RMC Sport