RMC Sport

Tour de France: imbattable Kittel!

Marcel Kittel

Marcel Kittel - AFP

Nouvelle étape de plaine ce mercredi 12 juillet sur le Tour de France. Après sa démonstration à Bergerac, l’Allemand Marcel Kittel s’avance à nouveau comme un favori à la victoire sur cette étape entre Eymat et Pau. Les poids lourds du Tour devraient normalement passer une journée tranquille, laissant la vedette aux sprinters.

[18h15]

The new skin of @marcelkittel 🇩🇪 / La nouvelle peau de M. Kittel 🇩🇪

🏆 5 / 11🏆#GreenJersey#TDF2017 pic.twitter.com/1rrBk4wULp
— Green Jersey ŠKODA (@Green__Jersey) 12 juillet 2017

[18h10]

Barguil prêt à tout pour défendre son Maillot à pois

Dans cette 11e étape de plaine, le Maillot à pois du Français Warren Barguil n'était pas en danger. Ce sera moins facile jeudi entre Pau et Peyragudes. Mais même l'étape du jour n'a pas été "si tranquille". "Il y a eu une grosse chute, j'ai failli être pris dedans. Ensuite, j'ai travaillé un peu pour Matthews, ça m'a fait du bien", explique-t-il à RMC Sport.

Demain, il faudra lutter pour conserver la tunique de meilleur grimpeur. "Bien sûr que je vais le défendre ! S'il faut prendre une échappée, je le ferais. Je pense qu'il faut marquer le maximum de points le plus vite possible. J'ai un peu de poids sur mes épaules mais c'est un réel plaisir. Je suis plus facilement reconnu au niveau du public, donc c'est génial".

[18h02]

Marcel Kittel et son "sprint tactiquement parfait"

Au micro de RMC Sport, Marcel Kittel revient sur sa victoire splendide à Pau. A 300 mètres de l'arrivée, le peloton a repris Maciej Bodnas et les sprinters ont montré les crocs. Et à ce jeu, c'est Kittel le plus fort.

"C'est incroyable. Parfois, quand on est au top niveau, on a toujours peur d'en descendre. Mais là, j'ai encore fait un sprint tactiquement parfait. J'ai lancé au bon moment. C'est extraordinaire, de donner cette victoire à l'équipe", confie-t-il.

[18h01]

On revoit le sprint final

Superbe résistance de @maciejbodnar mais il manquait quelques mètres ! / Strong ride by Bodnar but the sprinters were too fast! #TDF2017 pic.twitter.com/rPWunPpacE
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[18h00]

4+1 ? 5, le compte est bon

🏆🏆🏆🏆 + 🏆 #TDF2017 pic.twitter.com/cAupjGSmdr
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h56]

Bluffés par la fusée allemande

Au sein même de son équipe, Marcel Kittel impressionne. Le Belge Julien Vermote est assez abasourdi par ce que réalise son coéquipier chez Quick Step : "C'est incroyable, déjà cinq étapes ! C'est un tour qu'on ne va jamais oublier."

Marcel Kittel peut-il aller chercher le record de huit victoires ? "Non, je ne crois pas que ce soit possible parce que sur le papier, en sprint, il ne reste que les Champs-Elysées, donc on va essayer de prendre aussi ça", concède Vermote.

[17h54]

Kittel ? "Il n'a jamais été aussi fort"

La nouvelle démonstration du sprinter a impressionné le peloton. Au micro de RMC Sport, Cyril Lemoine (Cofidis) félicite l'Allemand : "Il est vraiment très très fort sur ce Tour. C’est vraiment son année. Il n’a jamais été aussi fort de sa vie et il le démontre bien. Faut être beau joueur, il est plus fort. On va peut-être bien réussi sur une étape ou une autre, donc on espère toujours." 

[17h52]

Cruel scénario pour Maciej Bodnas, avalé dans la dernière ligne droite

À 300m près... / Only 300 meters... #TDF2017 pic.twitter.com/StvLbWJEmF
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h48]

C'est qui, le patron du sprint ?

La fusée verte a encore frappé ! / The green rocket strikes again! #TDF2017 pic.twitter.com/vI5WLQjriO
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h46]

.@marcelkittel wins stage 11 of #TDF2017, his fifth victory at this edition!!! #WayToRide Photo: @tdwsport pic.twitter.com/0JS1OFgPzh
— Quick-Step Cycling (@quickstepteam) 12 juillet 2017

[17h45]

Kittel le maître, Greipel et Bouhanni décrochés

Au sprint, Marcel Kittel l'a emporté devant Dylan Groenewegen et Edvald Boasson Hagen. Nacer Bouhanni n'a pu se mêler à la lutte : il termine 8e. André Greipel a terminé 7e.

[17h43]

C'est la 5e victoire de Kittel sur ce Tour 2017. Quick-Step tient une pépite avec l'Allemand.

[17h41]

Victoire de @marcelkittel, encore ! / Kittel wins again! #TDF2017 pic.twitter.com/PHflcnDcRE
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h40]

Maciej Bodnar a passé près de 202 kilomètres en tête ou avec les échappés, et il a été repris à 300 mètres de l'arrivée. Marcel Kittel a surgi... et la suite, on la connaît.

[17h37]

ET C'EST MARCEL KITTEL QUI L'EMPORTE ! BIEN EVIDEMMENT !!!

[17h37]

La flamme rouge ! C'est parti ! Bodnar devant, les autres lancés à sa poursuite !

[17h36]

Bodnar ne lâche pas !

Encore 1,5 kilomètre, bientôt la flamme rouge, et le Polonais se bagarre comme un beau diable !

[17h34]

Encore 3 kilomètres

Bodnar n'a plus que 15 secondes d'avance. Le peloton s'apprête à l'engloutir.

[17h32]

Encore 5 kilomètres

L'avance de Bodnar fond. Les Quick Step tractent le peloton. On attend de voir débouler Kittel. Les Direct Energie sont là aussi, avec Sylvain Chavanel aux premières loges.

[17h30]

Le peloton revient

Les mètres défilent et le visage de Bodnar montre sa souffrance. L'échappé grimace. Moins de 30 secondes d'avance.

[17h28]

Le Prix de la Combativité est attribué à...

Maciej Bodnar, sans surprise. A 8 kilomètres de l'arrivée, il est toujours en tête.

[17h26]

Encore 10 kilomètres !

On approche du final de cette étape à Pau et Maciej Bodnar (Bora) est toujours seul en tête. Il profite de la descente pour imprimer encore le rythme. Le Polonais a 40 secondes d'avance sur le peloton: il va falloir aller le chercher.

[17h24]

Bodnar ne perd rien / Bodnar doesn't lose time #TDF2017 pic.twitter.com/mjqTB2DgDt
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h20]

Impressionnant Bodnar

Encore 16 kilomètres et Maciej Bodnar ne lâche rien. Il porte son avance à 50'.

[17h19]

Les images de la chute d'El Pistolero

[17h17]

Contador est de retour

18 kilomètres à parcourir encore et ouf : Alberto Contador est revenu dans le peloton. En tête, Bodnar est toujours tout seul.

[17h16]

C'est Jarlinson Pantano qui a rebroussé chemin pour aider Alberto Contador à revenir. Ce dernier saigne du coude droit. Mais il se bat.

[17h15]

Contador fait l'effort pour revenir. Un coéquipier de Trek-Segafredo épaule El Pistolero. Mais l'Espagnol a perdu du temps.

[17h13]

Chute de Contador !

A 21,5 kilomètres de l'arrivée, Alberto Contador chute à nouveau ! Le champion de Trek est tombé dans un virage avec un équipier. Il se relève et repart, mais quel Tour difficile pour lui...

[17h10]

24 kilomètres avant l'arrivée

45' d'avance pour Bodnar, qui anime un peu cette étape sans grand relief pour l'instant. Le Polonais en avait sous la semelle. Il file à plus de 52 km/h.

[17h09]

Bodnar attaque et s'en va seul / Bodnar goes solo #TDF2017 pic.twitter.com/xizgaPJglu
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[17h06]

Bodnar attaque !

Il a le vent dans le dos ! Maciej Bodnar dépose Frederik Backaert et Marco Macato et s'échappe seul en tête. Le Polonais de Bora prend 40 secondes d'avance. Jusqu'où peut-il pousser ?

[17h03]

Plus que 30 kilomètres

Il reste moins de 30 kilomètres à parcourir et les échappés (Backaert, Bodnar et Macato) ont désormais moins de 30 secondes d'avance sur le peloton.

[17h02]

La menace Kittel est là

[16h58]

Kittel pour l'histoire ?

Marcel Kittel (Quick-Step) est encore attendu sur la ligne d'arrivée. L'Allemand, impérial au sprint, peut s'offrir une 5e victoire d'étape dans cette édition 2017. Et une 14e en carrière.

Kittel, l'homme qui chasse les records (et a déjà dépassé Zabel)

[16h51]

Le peloton accélère et se rapproche

Il reste moins de 40 kilomètres et les trois échappés perdent du terrain sur le peloton. Les statistiques indiquent qu'ils n'ont que 10% d'aller chercher la victoire d'étape...

[16h47]

Cataldo à l'hôpital

Sur Twitter, l'écurie Astana indique que Dario Cataldo a été évacué vers l'hôpital après sa chute (il est touché au poignet gauche). Jakob Fuglsang a aussi souffert, mais il est encore en course.

[16h45]

Il reste 44 kilomètres : les échappés Backaert, Bodnar et Macato toujours en tête.

Le peloton, avec le Maillot Jaune Chris Froome au milieu, est à 1'15.

[16h42]

Bobos pour Vichot (Bardet aussi, mais "rien de dramatique" d'après son équipe)

Actuellement à la voiture médicale, Arthur Vichot se fait soigner le genou. #TDF2017 pic.twitter.com/kzJD4xwG6n
— Equipe FDJ (@EquipeFDJ) 12 juillet 2017

[16h40]

Backaert a pris le point de la montagne du jour / Backaert won today's polka dot point #TDF2017 pic.twitter.com/R1UizkaCRe
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[16h37]

Bardet a chuté (mais rien de grave)

Le précédent incident, il y a quelques minutes, n'a pas épargné Romain Bardet (AG2R). Comme Arthur Vichot, lui aussi a terminé au sol. Mais plus de peur que de mal pour le Français. Il a quand même changé de vélo.

[16h33]

Coup dur pour Astana : Cataldo a abandonné

L'équipe Astana a perdu Dario Cataldo plus tôt. C'était lors du ravitaillement, à environ 93 kilomètres de l'arrivée. Il semble qu'un bidon soit tombé et soit à l'origine d'une chute de plusieurs coureurs à l'arrière de peloton.

L'Italien Cataldo a fini au sol et s'est blessé au poignet gauche. On craint une fracture pour le coureur, contraint à l'abandon. Cela fait un équipier en moins pour Fabio Aru.

[16h32]

Chute dans le peloton, Arthur Vichot impliqué / Vichot crashed #TDF2017 pic.twitter.com/lDS5ky5pe0
— Le Tour de France (@LeTour) 12 juillet 2017

[16h30]

Chute dans le peloton

Nouvelle chute à 57 kilomètres de l'arrivée. Plusieurs coureurs sont impliqués, dont le Français Arthur Vichot (FDJ). Michael Matthews (Sunweb) est également concerné. Vichot finit par repartir, mais le Tricolore peste...

[16h28]

Dans le col

Les coureurs sont dans le passage présenté comme le plus difficile du jour : le col de la Côte d'Aire-sur-l'Adour. Ce n'est pas le plus dur de ce Tour, loin de là : 1,2 kilomètre à 4,2%. Mais attention à bien le gérer.

[16h25]

Il reste moins de 60 kilomètres et on vient de vivre le sprinter intermédiaire. Les trois échappés du jour se sont affrontés et c'est Marco Marcato (UAE) qui l'a emporté devant Frederik Backaert (Wanty) et Maciej Bodnar (Bora).

[16h24]

Ce mercredi, les coureurs ont rendez-vous dans les Pyrénées. L'étape entre Eymet et Pau s'étend sur 203,5 kilomètres et va faire la part belle aux sprinters.

[16h23]

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur notre site pour suivre en direct la 11e étape du Tour 2017 !