RMC Sport

Belgique: le match Standard-Anderlecht arrêté après des débordements

Standard-Anderlecht

Standard-Anderlecht - AFP

Le match de la 4e journée des playoffs en Belgique entre le Standard de Liège et Anderlecht a été arrêté vendredi soir après plusieurs jets de fumigènes de la part des supporters visiteurs.

Le choc n'aura duré qu'une demi-heure. Alors que le Standard de Liège et Anderlecht s'affrontaient vendredi soir lors de la 4e journée des playoffs du championnat de Belgique, le match a dû être arrêté prématurément à la suite de jets d'objets et de fumigènes de la part des supporters visiteurs. Le Standard devrait donc l'emporter par forfait, soit 5-0.

Avant son arrêt définitif, à la suite du but du 2-0 du Standard à la 32e, la partie avait déjà été perturbée à plusieurs reprises. Les supporters d'Anderlecht avaient ainsi jeté une première fois des fumigènes sur un but (refusé) du club local, puis une deuxième fois sur la véritable ouverture du score liégeoise - entraînant une interruption de dix minutes. Et c'est donc sur le troisième incident que l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires.

Thomas Meunier s'interroge

"Je suis extrêmement déçu. Ça me choque. On doit accepter de perdre. En 40 ans de foot, je n'ai jamais vu ça, s'est agacé le directeur sportif d'Anderlecht, Michael Verschueren. Nous perdrons probablement le match 5-0, sans parler des conséquences supplémentaires. Peu importe, le foot sort perdant de ce qu'il s'est passé ce soir."

Le président Marc Coucke a lui condamné "l'agressivité" et présenté ses excuses sur les réseaux sociaux, tandis que le Parisien (et Belge) Thomas Meunier s'est demandé si ces événements ne constituaient pas une première.

RMC Sport