RMC Sport

Bundesliga: Le ministre de la santé allemand refuse le retour des supporters en septembre

-

- - -

Jens Spahn, ministre allemand de la santé, a rejeté ce lundi la volonté des clubs professionnels d'assister à un retour partiel des supporters pour la reprise de la saison le 18 septembre prochain. La semaine dernière, les 36 équipes affiliées à la ligue allemande de football (DFL) s'accordaient sur un plan permettant aux fans de revenir dans les stades.

Le ministre allemand de la Santé a rejeté lundi l'idée d'un retour des supporters de football dans les stades, estimant que ce serait envoyer "un mauvais signal" alors que le pays connait une recrudescence de la pandémie de coronavirus.

La semaine dernière, les clubs professionnels allemands s'accordaient pour un possible retour partiel des supporters allemands lors de la reprise de la Bundesliga, dont la nouvelle saison doit commencer le 18 septembre prochain. "Des milliers de supporters dans les stades, cela ne va pas avec l'évolution actuelle" du nombre d'infections, a jugé Jens Spahn. La Ligue allemande (DFL) attendait le feu vert des autorités pour valider son plan. 

"Personne ne peut contrôler les grandes foules" 

La ligue allemande de football souhaitait un retour réduit des supporters sans place debout, sans alcool et des billets permettant la collecte des données personnelles pour retracer les supporters. Mais pour le ministre de la santé des Etats fédéraux, ce n'est pas une priorité. Au cours d'une réunion ce lundi lors de la Conférence des ministres de la Santé (GMK), il y a eu consensus sur cette prise de position.

"L'idée selon laquelle, entre autres, tous les supporters pourraient revenir au stade avec des tests est vue d'une oeil critique par la majorité des ministres, a réagi Dilek Kalayci, présidente du GMK. Surtout parce qu'avant et après le match, personne ne peut contrôler les grandes foules ni exclure la consommation d'alcool". 

"Nous avons besoin des capacités de tests dans de nombreux autres domaines"

Les clubs allemands devront manifestement faire sans les supporters pour la reprise de la saison. "Nous avons actuellement besoin de capacités de test dans de nombreux autres domaines, par exemple pour les écoles, les crèches, les maisons de retraite médicalisées, les hôpitaux et ceux qui reviennent de voyage", fait savoir encore Dilek Kalayci, présidente du GMK. 

Premier championnat majeur européen à reprendre après la période de confinement, la Bundesliga avait terminé la dernière saison avec des stades à huis clos. "Je peux difficilement imaginer comment les fans de football acclament un but de leur à une distance de deux mètres, a indiqué Susanne Johna, président de l'association médicale Marburger Bund, également contre ce retour. Lorsque les supporters sont dans le stade, ils veulent être ensemble et célébrer ensemble, ce qui est humainement compréhensible". Le 18 septembre prochain, les chances de voir des supporters dans les tribunes de Bundesliga se sont donc considérablement réduites. 

GL