RMC Sport

Coupe de France: pour l'OM, Andrézieux n'est malheureusement pas la première humiliation

Marseille s’est fait sortir dès les 32es de finale de la Coupe de France face à Andrézieux (National 3), ce dimanche à Geoffroy-Guichard. Un fiasco qui rappelle ceux vécu par le club phocéen ces dernières années, de Carquefou à Grenoble, en passant par Quevilly.

2007-2008: inoubliable Carquefou

C’est un fiasco qui fait partie de la légende du foot français. Bien au-delà de la Coupe de France. Dans un stade de la Beaujoire en fusion, l’OM d’Eric Gerets s’incline face aux amateurs de Carquefou en 8es de finale (1-0). Le petit club de la banlieue de Nantes, qui évolue en cinquième division, ouvre le score d’entrée par Papa Ndoye. Avant de faire le dos rond tout le reste de la rencontre, aidé par ses montants, face à Djibril Cissé, Samir Nasri ou Boudewijn Zenden. Un véritable coup de tonnerre dans le ciel phocéen.

2011-2012: ambitieux Quevilly

Au terme match fou, l’OM de Didier Deschamps craque face à l’US Quevilly en quarts de finale (3-2, ap). Sur la pelouse du stade Michel d’Ornano, les amateurs de la région de Rouen mènent par deux fois au score dans le temps réglementaire, mais Loïc Rémy leur répond en claquant un doublé. Pas de quoi décourager les pensionnaires de troisième division, qui l’emportent en prolongation. Avant d’aller jusqu’en finale et de s’incliner face à l’OL au Stade de France (1-0). Une défaite qui plongera Marseille un peu plus dans la crise.

2014-2015: opiniâtre Grenoble

L’OM de Marcelo Bielsa, alors leader de Ligue 1, se présente plein de confiance au Stade des Alpes. Mais les Olympiens se font surprendre dès les 32es de finale par une équipe de Grenoble extrêmement accrocheuse. Menés trois fois au score sur un doublé d’André-Pierre Gignac et un but d’André Ayew, les joueurs de quatrième division parviennent à égaliser dans le temps additionnel. Avant de s’imposer aux tirs aux buts, devant un public en délire (3-3, 5 tab à 4). Un revers inattendu pour les partenaires de Benjamin Mendy et Florian Thauvin.

1999-2000: improbable Gueugnon

C’est certainement le scénario le plus spectaculaire des flops marseillais en Coupe de France. Alors qu’ils sont vice-champions de France en titre et finalistes de la dernière Coupe de l’UEFA, les Marseillais prennent le bouillon face à Gueugnon en 16es de finale. Devant un Vélodrome consterné. A la 68e, les joueurs de Bernard Casoni sont menés 4-0! Et limitent finalement la casse en inscrivant trois buts grâce à Florian Maurice, Cyrille Pouget et Yannick Fischer. Insuffisant pour éviter la sortie de route.

RMC Sport