RMC Sport

Montpellier-PSG : Paris veut délocaliser le match !

Montpellier-PSG aura-t-il bien lieu ce soir ?

Montpellier-PSG aura-t-il bien lieu ce soir ? - AFP

Selon une lettre qui date de fin décembre et que RMC Sport s’est procurée auprès d'une source interne à la Fédération Française de Football, le PSG avait anticipé la polémique du jour en estimant que « la pelouse de l'Altrad Stadium de Montpellier (était) impraticable ». L'équipe de rugby de Montpellier ayant affronté depuis Toulon (le 3 janvier) sur cette même pelouse, le club de la capitale s'insurge contre la décision de maintenir son match sur ce stade. Et espère toujours que le match de ce soir sera reporté ultérieurement ou disputé ailleurs.

Ce soir, le PSG se déplace à Montpellier pour y disputer la dernière rencontre des 32es de finale de la Coupe de France qui, au propre comme au figuré, ressemble déjà à un joli bourbier. Le PSG a en effet écrit à la commission fédérale de la Coupe de la France de la FFF une lettre pour demander la délocalisation du match. Le club ne comprend pas comment « la pelouse de l'Altrad Stadium de Montpellier (la Mosson étant toujours ‘’hors-jeu’’ depuis les intempéries de cet automne, ndlr) pourrait être conforme aux normes et aux exigences de la FFF pour jouer un match de Coupe de France, qui plus est entre deux grandes équipes de Ligue 1. »

Le PSG poursuit et s'inquiète pour les deux équipes : « Nous sommes extrêmement inquiets pour la bonne raison que nous savons que l'état de la pelouse a une incidence majeure sur les blessures qui peuvent en résulter pour nos joueurs au cours du match. » Dans sa lettre, le club parisien « demande formellement à la commission qu'elle étudie toutes les alternatives régionales possibles pour jouer ce match (à savoir par exemple Nîmes, Toulouse, Béziers) ». Le stade des Costières de Nîmes, qui a recu hier la rencontre entre les Crocs et Monaco, aurait parfaitement pu être une solution pour la rencontre de ce soir.

« C’est un champ de patates »

Pour le PSG, qui prend un ton menaçant à la fin de son courrier, la FFF doit garantir un terrain en bon état afin que la responsabilité de la blessure de l'un de nos joueurs ne puisse lui être amputée en votre qualité d'organisateur de la compétition. » Joint par RMC Sport, un joueur de Montpellier s'inquiète lui aussi de la qualité de la pelouse de l'Altrad Stadium. « C'est n'importe quoi, les risques de blessures sont énormes sur ce terrain. C'est un champ de patates ! C'est limite de l'amateurisme. » Même l'entraineur de Montpellier, Rolland Courbis, s'était plaint de l’état catastrophique de la pelouse : « Si tu me demandais sur quelle pelouse je préférerais jouer le match contre le PSG, je te dirais la même qu’au Parc des Princes… mais pas à Paris, à Montpellier ! »

« Quand on voit les efforts que ce club a réalisé pour bénéficier d’une magnifique pelouse, je comprends que le PSG mette la pression sur la Fédération, lance Eric Di Meco, de la Dream Team RMC Sport. Je suis un grand militant d’une longue trêve hivernale et de jouer l’été. Pour moi, le football est un sport d’été, pas d’hiver. Quand on voit l’état de la pelouse hier à Grenoble pour le match de l’OM, ce n’est pas facile pour les joueurs. Il y aura toujours plus de chances d’assister à un grand match sur une belle pelouse que sur une mauvaise. »

Décision pas avant deux heures avant le match

Joint par RMC Sport, le délégué du match, Noël Mannino, explique que douze jardiniers travaillent d'arrache-pied depuis la fin du match de rugby samedi soir. Rappelons que le règlement stipule que seul l'arbitre qui arrivera deux heures avant le match a le pouvoir de reporter un match s'il juge que l'intégrité physique des joueurs n'est pas assurée.

M.Bo, L.B. et J.S.