RMC Sport

Valbuena : « On ne peut pas rire gratuitement sur mon compte »

Mathieu Valbuena

Mathieu Valbuena - -

Invité de Luis Attaque ce jeudi sur RMC, Mathieu Valbuena est revenu sur sa bonne performance avec les Bleus contre l’Allemagne (1-2), mercredi soir au Stade de France, mais aussi sur les moqueries dont il a été la cible ce week-end.

Mathieu, à l’image de votre belle prestation contre l’Allemagne, vous semblez de plus en plus important en équipe de France…

Je prends beaucoup de plaisir. Je me sens bien en équipe de France. J’ai la confiance du sélectionneur (Didier Deschamps) et de tous les joueurs. Je joue libéré, avec beaucoup de confiance en moi. C’est pour ces raisons que je fais de bonnes prestations.

Votre position dans l’axe derrière l’avant-centre vous convient aussi à merveille…

Avec ma mobilité, on essaie de me trouver le plus possible. J’essaie d’apporter le plus de solutions possibles à mes milieux et aussi d’avoir de la complémentarité avec l’avant-centre, qui était Karim Benzema.

Doit-on être inquiet avant d’affronter la Géorgie et l’Espagne ?

Non. Franchement, on est tombé sur du lourd. L’Allemagne est une grande nation du football. Même si on a perdu, il ne faut pas tout noircir. Il y a eu des choses intéressantes. On s’est créé pas mal d’occasions. On n’a pas toujours été efficace. On a montré de l’envie, de la détermination et de l’abnégation. On a vu une bonne équipe de France même s’il y a eu de manques puisqu’on a perdu. On a payé cash nos erreurs.

Avez-vous l’impression d’avoir franchi un palier ? Vous êtes souvent décisif dans les grands matchs…

En équipe de France, ces gros matchs sont très motivants. Dès que je porte cette tunique, ça me transcende et me donne envie d’aller au bout de moi-même. Cela fait un moment que je suis dans cette équipe. Il y a un nouveau sélectionneur et je me sens particulièrement en confiance, bien dans ma peau. Ce n’est que du positif.

Karim Benzema ne fait plus l’unanimité. Qu’en pensez-vous ?

Cela reste un grand attaquant, celui de l’équipe de France. Il marque moins en ce moment. Mais on sait que c’est un buteur. Il joue quand même au Real Madrid. Même s’il ne joue pas tout le temps, il marque des buts. Cela fait longtemps qu’il ne l’a pas fait en équipe de France mais il va vite se relever.

Vous avez été la cible de railleries ce week-end. Avez-vous été touché ?

Les gens qui me connaissent savent que ça ne me touche pas du tout. Il faut mettre les choses au clair. Mon agent, Christophe Hutteau, est monté au créneau. Il a pris ma défense à juste titre. Après, on peut aimer ou pas le joueur. Ce n’était pas quelque chose de méchant à la base, mais rire gratuitement sur mon compte, je ne pouvais pas laisser passer ça. Il faut savoir mettre les choses au clair. J’ai beaucoup de caractère. C’était de l’humour, un humour particulier. A Paris, apparemment, c’est un bon public. Ce sont des choses qui ne me touchent pas. Le plus important reste le terrain. On ne peut pas être aimé par tout le monde. Mais on ne peut pas rire gratuitement sur mon compte.

Dernière question, sur l’OM. Le championnat de France est-il déjà joué ?

Non, pas du tout ! On reste sur un très mauvais match contre Nancy (0-1). On a à cœur de se rattraper à Evian (dimanche). Jouer là-bas ne nous réussit pas trop mais on veut continuer notre marche en avant car on a encore la possibilité de faire de belles choses.

Luis Attaque