RMC Sport

Covid: l'Euro 2021 a pu jouer un rôle dans la propagation du variant delta

Comme constaté au Royaume-Uni, les soirées pour regarder les matchs de l'Euro de football, à domicile ou dans les bars, ont créé en France un "sur-risque" de contamination au variant delta du Covid-19. Une analyse documentée par l'Institut Pasteur.

L'Euro de football a sans doute favorisé la propagation du coronavirus cet été. C'est une des conclusions d'un rapport sur l'expansion du variant delta du Covid-19 en France durant les beaux jours. Parus vendredi dans la revue médicale The Lancet Regional Health Europe, ces travaux sont le quatrième volet d'une vaste étude sur les lieux de contamination menée par l'Institut Pasteur depuis le début de la pandémie.

L'analyse montre que les hommes de moins de 40 ans ont tout particulièrement été exposés au virus entre le 9 juin et le 9 juillet. Cela correspond justement, à quelques jours près, au calendrier de l'Euro 2021 (11 juin-11 juillet). Certes, la France n'a pas accueilli de matchs. Mais il s'avère que les bars et les soirées privées ont été identifiés comme lieux de transmission principaux du variant Delta pour ces personnes. "Ce qui laisse supposer que les réunions de supporters à l'occasion des matchs ont pu jouer un rôle dans la propagation du virus", souligne l'Institut Pasteur.

Le Royaume-Uni en avait souffert

Ces résultats sont comparables à ceux du Royaume-Uni, où plus de 9.000 cas de coronavirus étaient liés à la compétition, selon une étude britannique. Pour les scientifiques, l'Euro a créé un "risque important pour la santé publique" en Angleterre, qui a organisé de nombreux matchs, dont la finale à Wembley. En Écosse, plus de 1.900 tests positifs avaient été recensés parmi les résidents ayant assisté à un événement en lien avec le championnat d'Europe.

L'Institut Pasteur, toujours dans son dernier rapport, relève en outre que les activités sportives non-liées à l'Euro n'ont en revanche pas donné lieu à un "sur-risque" de contamination. Au même titre que les lieux culturels, les commerces ou encore les restaurants, entre autres. Ce qui tend à démontrer "l'importance du respect des gestes barrières, et notamment du port du masque et de l'aération en lieux clos".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport