RMC Sport

Italie-Angleterre: "C’est ma décision", Southgate assume pour les tireurs de penalties

Le sélectionneur de l’Angleterre Gareth Southgate a assumé son choix au sujet des cinq tireurs de penalties lors de la séance fatale à son équipe, dimanche soir, en finale de l’Euro 2021 face à l’Italie. Rashford, Sancho et le jeune Saka ont échoué et fait perdre les Three Lions.

Cruel et incompréhensible. Côté Anglais, on va longtemps ressasser cette terrible séance de tirs au but, épilogue douloureux pour les Trois Lions en finale de l’Euro 2021 face à l’Italie (1-1, 3 t.à.b. à 2). C'est peu dire que le choix de faire tirer Marcus Rashford et Jandon Sancho et Bukayo Saka en 5eme position, a interpellé. Dans un contexte aussi bouillant et avec un tel enjeu, pourquoi faire tirer deux remplaçants entrés en jeu en fin de rencontre et possiblement pas dans le coup et un jeune de 19 ans, en position de 5eme tireur ? Et surtout qui a décidé ?

"Ce n'est pas eux qui ont décidé"

Evidemment, c’est à Gareth Southgate, cible de toutes les critiques, que la question a été posée. Et le sélectionneur de l’Angleterre ne s’est pas défilé : "Les joueurs qui ont pris les tirs au but, c'est ma décision, a-t-il déclaré. On les a travaillés à l'entraînement mais ce n'est pas eux qui ont décidé. On a mis les meilleurs tireurs qu'on avait sur le terrain à ce moment-là. Ce sera évidemment déchirant pour les joueurs, mais ils ne doivent rien se reprocher."

Southgate et Rashford
Southgate et Rashford © AFP

"Saka ne sera pas seul"

Puis Southgate s’est davantage justifié sur le jeune Gunner, abattu après son tir au but manqué : "Il ne sera pas seul. C'est un gamin tellement génial, il est très populaire dans le groupe. Il a fait un super tournoi. Il a brillé et il continuera à briller. Ce soir (dimanche), il a très bien joué quand il est entré en jeu. On doit l'aider mais je suis sûr qu'il aura beaucoup de marques d'affection pour ce qu'il a fait et pour la façon dont il s'est comporté dans ce tournoi." Et le technicien de poursuivre : "On avait deux tireurs (potentiels) qui ont dû sortir pendant le match, c'est pour ça qu'on a fait ce changement en fin de match. On a regardé ce que les joueurs ont fait dans cet exercice en club sur le long terme et ce qu'ils faisaient avec nous à l'entraînement. C'est comme ça que l'on fait depuis la Russie (le Mondial 2018 où l'Angleterre avait battu la Colombie en huitième de finale au tirs au but), mais ce soir, ça n'a pas marché."

ABr