RMC Sport

Italie-Angleterre: le terrible double changement de Southgate avant les tirs au but

Gareth Southgate a surpris en attendant la fin de la prolongation pour lancer Marcus Rashford et Jadon Sancho lors de la finale de l'Euro 2021 entre l'Italie et l'Angleterre. Comme Bukayo Saka, ces deux joueurs ont raté leurs tentatives lors de la séance de tirs au but perdue par les Three Lions.

120e minute de jeu à Wembley. Il ne reste plus quelques secondes à jouer, au bout de la prolongation, quand Gareth Southgate décide d’effectuer un double changement en finale de l’Euro 2021. Exit Kyle Walker mais aussi Jordan Henderson, entré au cours de la seconde période. Place à Marcus Rashford (23 ans) et Jadon Sancho (21 ans), deux éléments très peu utilisés tout au long du tournoi. Le sélectionneur de l’Anglais décide de leur faire confiance pour la séance de tirs au but.

Les ratés de Rashford, Sancho et Saka

Une décision qu’il risque de longtemps regretter. Rashford, troisième tireur, a été le premier à rater sa tentative côté anglais. Son tir écrasé du droit s’est échoué sur le montant de Gianluigi Donnarumma. Puis Sancho est venu buter sur le portier italien. Comme Bukayo Saka après lui. Le jeune ailier d’Arsenal (19 ans) était entré en jeu à la 70e minute. Son échec a scellé la défaite anglaise et le sacre de la Nazionale en terre britannique (1-1, 3-2 tab).

"Je ne sais pas qui a choisi l’ordre des tireurs mais lancer en finale en cinquième tireur un gamin de 19 ans qui n’avait jamais joué une grande compétition avant cet Euro… C’était beaucoup de pression sur ses épaules", a souligné Julien Laurens, correspondant en Angleterre pour RMC Sport, dans l’After Foot. Il a également pointé du doigt le coaching frileux de Southgate : "Comment on peut arrêter d’attaquer pour chercher à protéger un avantage d’un but pendant 88 minutes ? C’est fatigant vu les joueurs qu’il a. Par moments, Southgate a insulté le football en demandant à ses joueurs de rester dans leur moitié de terrain en seconde période. Il n’y avait rien au niveau de l’intention de jeu. Cette équipe a toujours joué de façon minimaliste."

Southgate assume

Pour cette finale à Wembley, Southgate avait notamment décidé d’aligner une défense à cinq éléments en faisant confiance à Kieran Trippier côté droit. Un choix d’abord payant puisque le latéral de l’Atlético s’est mué en passeur décisif pour Luke Shaw dès la deuxième minute de jeu. Mais les Three Lions ont ensuite déjoué, en reculant de plus en plus, ce qui a permis à l’Italie d’égaliser grâce à Leonardo Bonucci. Quand Southgate a déçu dans ses changements, Roberto Mancini a réussi à prendre le dessus d'un point de vue tactique.

Southgate, lui, peut s'attendre à une pluie de critiques en Angleterre. Mais il ne compte pas se défiler. "J'ai choisi les tireurs, a-t-il expliqué au micro de la chaîne britannique ITV. Saka ? C'était ma décision de lui donner ce penalty. On a travaillé ça avec eux à l'entraînement. C'était un pari. Les entrées de Sancho et Rashford ? Nous avons décidé de faire les changements à la fin du match. Mais nous gagnons ou nous perdons ensemble, en équipe. Je suis incroyablement déçu de ne pas avoir franchi cette marche supplémentaire." L'Angleterre a échoué à remporter son premier titre depuis 55 ans et son sacre lors du Mondial 1966.

RR