RMC Sport

Fifa: Blatter s’accrochera au pouvoir jusqu’au bout

Sepp Blatter

Sepp Blatter - AFP

Alors qu’on évoquait une démission anticipée de Sepp Blatter et par conséquent un intérim à la présidence de la FIFA, les avocats du président démissionnaire ont indiqué que le patron comptait rester en poste jusqu’au 26 février, date des prochaines élections.

Sepp Blatter ne veut pas quitter ses fonctions de président de la Fifa avant les prochaines élections le 26 février prochain. Malgré la menace de la commission d’éthique et la volonté de son ancien président, Marck Pieth, de nommer un président intérimaire, le patron suisse a fait savoir qu’il souhaitait rester en poste jusqu’au 26 février prochain, jour des prochaines élections.

« Le président Blatter s'est adressé au personnel de la Fifa aujourd'hui, et lui a dit qu'il coopérait avec les autorités et répété qu'il n'avait rien fait d'inapproprié ou d'illégal, et affirmé qu'il allait rester président de la FIFA, » indique un communiqué de ses avocats.

Il dédouane Platini

Dans le viseur de la justice suite à des versements douteux, dont un paiement de 2 millions de francs suisses (1,8 M€) adressé à Michel Platini en 2011 au titre d’un travail effectué entre 1999 et 2002, Sepp Blatter a par ailleurs dédouané celui qui candidate à sa succession.

Le président Blatter avait ainsi indiqué vendredi aux autorités suisses que M. Platini avait une relation de travail précieuse avec la Fifa en qualité de conseiller du président à partir de 1998. Il a expliqué aux procureurs que les paiements étaient une rétribution justifiée, rien de plus, et qu’ils avaient été dûment comptabilisés au sein de la FIFA, y compris la retenue des cotisations sociales.