RMC Sport

Figo fustige le projet de ligue fermée européenne "qui va détruire le football"

Dans un tweet, l'ancien footballeur portugais Luis Figo a vivement critiqué le projet de ligue fermée européenne qui serait envisagé par plusieurs grands clubs. Une idée qu'il juge destructrice pour le football et ses supporters.

Luis Figo crie haro sur le projet de "Super League". L'ex-footballeur portugais a fermement désapprouvé le supposé projet de ligue fermée européenne, qui serait envisagé par plusieurs grands clubs avec l'appui de la FIFA. "Ce que j'ai lu sur cette idée de Super League détruira le football tel que nous le connaissons", a-t-il écrit mercredi sur Twitter.

"Tout est question de cupidité et de maintien du jeu pour quelques clubs de l'élite, tout en tuant les autres clubs et championnats que les supporters adorent. Le football doit s'unir! Tout le monde devrait s'y opposer!", a ajouté l'ancien milieu offensif aujourd'hui âgé de 47 ans.

Les clubs français démentent

L'existence d'une réflexion entre grands clubs européens sur cette ligue fermée - désormais un serpent de mer depuis quelques années - a été révélée mardi par Sky Sports. Selon le média britannique, plus d'une douzaine de clubs majeurs anglais, français, allemands, italiens et espagnols discuteraient pour monter ce projet à cinq milliards d'euros. Contactés par RMC Sport, les équipes françaises qui pourraient faire partie de cette Super League ont démenti toute approche. 

Reste que la FIFA verrait d'un bon oeil cette création et serait même directement impliquée pour imaginer le format de la compétition, qui pourrait prendre la forme d'un championnat avec une phase finale. Avec, surtout, un énorme "prize money" à la clé.

JA