RMC Sport

Larqué: "Pas le meilleur des tirages pour Paris, pas non plus le pire"

-

- - RMC

Ce sera donc Manchester City pour le Paris Saint-Germain en quart de finale de Ligue des champions. Le match aller aura lieu le 6 avril au Parc des Princes et le retour le 12 en Angleterre. Jean-Michel Larqué, membre de la Dream Team RMC, estime que le tirage aurait pu être plus compliqué pour les hommes de Laurent Blanc.

« Ce n’est pas le meilleur des tirages ce n’est pas non plus le pire, estime Jean-Michel Larqué. La pire des choses est que le match retour, et éventuellement la prolongation de 30 minutes, pourraient se dérouler à Manchester City si le Paris Saint-Germain ne faisait pas le boulot avant. Cette équipe de Manchester City est aujourd’hui quatrième de son championnat, elle n’a pas abdiqué ni perdu toutes chances d’être championne d’Angleterre donc voilà une préoccupation supplémentaire pour cette équipe anglaise, préoccupation que n’ont plus les Parisiens. »

« Il y a aussi de gros problèmes à Manchester City »

« Il y a des stars, poursuit Captain Larqué. Yaya Touré, Kun Agüero, David Silva, mais il y a aussi des gros problèmes. Il y a de gros problèmes en défense centrale. La longue blessure de Kompany, l’international belge, et dernièrement Otamendi, l’autre défenseur central, s’est blessé »… Mais en parallèle, le PSG sera privé de l’un de ses atouts majeurs puisque l’on sait d’ores et déjà que Marco Veratti ne pourra pas être présent. Il y a 180 minutes à disputer pour toutes les équipes, voire d’avantage s’il y a prolongation. Alors oui, a priori, les tirages au sort sont favorables aux gros. Les grosses écuries ne se rencontrent pas mais à ce stade de la compétition, tout joue : le fait de jouer le match retour à domicile ou à l’extérieur est un élément prépondérant. Il y a l’état de forme, il y a les impondérables, il y a les suspendus, il y a les blessés, ça va arriver très vite. D’ici les matches allers, il va se passer beaucoup de choses. A priori pour le Barça, pour le Real, pour le Bayern, pour le Paris Saint-Germain, les choses auraient pu être plus difficiles. »