RMC Sport

Affaire de la sextape: renvoyé devant le tribunal correctionnel, Benzema sera jugé

Selon l'AFP, Karim Benzema a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Versailles dans l'affaire du chantage à la sextape de Mathieu Valbuena en 2015. L'attaquant du Real Madrid devrait être jugé pour "complicité de tentative de chantage".

Karim Benzema devra s'expliquer devant la justice dans l'affaire du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena en 2015. La parquet a décidé de renvoyer l'attaquant du Real Madrid devant le tribunal correctionnel de Versailles, ce jeudi. En juillet 2020, le parquet avait requis un procès pour "complicité de tentative de chantage" à l'encontre de l'international français. 

Quatre autres personnes devant la justice

Karim Benzema est soupçonné d'avoir incité son ex-coéquipier en équipe de France à payer des maîtres-chanteurs qui menaçaient de dévoiler une vidéo intime le mettant en scène. Il avait été mis en examen et placé pendant quatre mois sous contrôle judiciaire. Quatre autres hommes sont également renvoyés dans ce dossier pour tentative de chantage et l'un d'entre eux pour abus de confiance également. L'ancien international Djibril Cissé a, lui, été écarté des poursuites, conformément aux réquisitions du parquet rendues fin juin.

"Absurde" pour l'avocat de Benzema, "logique" pour celui de Valbuena

"Nous ne sommes malheureusement pas surpris. Il s'agit d'une décision aussi absurde que prévisible", a réagi Me Sylvain Cormier, l'avocat de Karim Benzema, dénonçant un "acharnement" contre son client. Ce renvoi devant le tribunal correctionnel constitue en revanche "la suite logique de l'instruction qui a parfaitement établi la participation des différentes personnes", a estimé le conseil de Mathieu Valbuena, Me Paul-Albert Iweins. 

Le dossier a donné lieu à plusieurs recours. Malgré une première requête en nullité formulée par la défense, l'instruction avait été validée une première fois par la Cour d'appel de Paris en 2018. Puis après avoir statué sur le respect de la loyauté de la preuve concernant les agissements d'un policier sous couverture, l'assemblée plénière de la Cour de cassation avait encore confirmé la validité de cette enquête en décembre 2019.

Depuis cette affaire, Benzema n'a plus été sélectionné en équipe de France. Didier Deschamps, le sélectionneur, lui reprochant notamment son interview dans Marca, quelques semaines avant l'Euro 2016, quand il lui reprochait, en reprenant des propos d'Eric Cantona, d'avoir cédé "à la pression d'une partie raciste de la France", en ne le retenant pas pour la compétition.

Loin des Bleus, Benzema brille sous les couleurs du Real Madrid avec 12 buts en 20 matchs cette saison. Il est devenu le 4e joueur français à passer la barre des 350 buts (354 exactement, comme Platini) en carrière professionnelle. Seuls Thierry Henry (411) et Roger Courtois (364) ont fait mieux. 

Récemment Zinédine Zidane, son entraîneur, l'a élevé au rang de meilleur attaquant français de l'histoire. "Pour moi, oui, parce qu'il le démontre, a déclaré le technicien. Il porte beaucoup le Real Madrid, il a plus de 500 matchs, des buts. Au final, son bilan parle pour lui-même. Pour moi, c'est le meilleur, clairement. Maintenant c'est un meilleur joueur, poursuit-il. Ce n'est pas un pur neuf, il ne pense pas seulement au but et c'est pour ça que je l'adore. Il associe ses partenaires et c'est ce que j'aime dans le football. Il marque des buts car il y arrive quand c'est nécessaire et il met deux comme aujourd'hui. C'est ce que Karim a."

dossier :

Karim Benzema

AFP