RMC Sport

Barça: Koeman accepte une baisse de salaire, accord de principe pour les joueurs

Ronald Koeman a décidé de faire un effort sur son salaire face à la crise financière que subit le Barça depuis quelques mois. Une baisse qui survient après celles de Ter Stegen, Piqué, de Jong ou même Lenglet. Un accord de principe a été trouvé pour le reste de l'effectif, prévoyant une baisse globale de 122 millions d'euros des rémunérations fixes sur l'année.

Aux commandes d’une équipe du Barça en difficulté sportive mais aussi financière depuis le début de la crise sanitaire, Ronald Koeman a accepté une baisse de salaire, selon les informations du Mundo Deportivo. À l’image de Marc-André ter Stegen, Gérard Piqué, Frenkie de Jong et Clément Lenglet, qui vont subir un report de salaires de -30% après avoir prolongé leur fin de contrat fin octobre, Koeman va accepter de réajuster sa rémunération pour les mois à venir. Une baisse qui avoisinerait les 10 millions d’euros par an.

Un pas de plus pour le Barça qui doit économiser 170 millions d’euros pour stopper la crise financière. Une décision que l’entraineur hollandais a annoncé à son équipe dans la journée, selon les informations du journal catalan. Cette prise de position n’engage que le coach, laissant la possibilité aux joueurs de prendre leur position finale rapidement. Face à cette décision, Koeman veut exprimer le souhait de clore le plus rapidement possible cette problématique salariale afin de se concentrer uniquement sur l’aspect sportif de Barcelone.

Des négociations retardées par les élections présidentielles

Les joueurs aux plus gros salaires, comme Lionel Messi ou Antoine Griezmann, n’avaient jusque-là pas encore trouvé d’accord pour une réduction de salaire, alors que plus tôt au mois de mars, l'effectif avait accepté une réduction de 70%. Mais , un accord de principe aurait été trouvé ce vendredi soir.

Il prévoit une réduction des salaires fixes des joueurs et du staff pour un montant total de 122 millions d'euros, avec un report de trois ans des bonus (ce qui correspond à une enveloppe de 50 millions). "L'accord est dans l'attente de sa ratification par les acteurs concernés, dans les prochains jours", explique le club dans un communiqué. 

Les négociations entre le conseil d'administration du club et les représentants des joueurs sont en cours depuis plusieurs semaines. Sur fond de course à la succession de Josep Maria Bartomeu, avec le résultat des élections présidentielles attendu mi-janvier.

ALR