RMC Sport

Real-Barça : comment Suarez a préparé son retour

Luis Suarez

Luis Suarez - AFP

Quatre mois après sa morsure sur Giorgio Chiellini lors de la Coupe du monde, Luis Suarez va effecter son grand retour à la compétition ce samedi lors du match entre le Real Madrid et le FC Barcelone (18h). Privé de matchs officiels, l’Uruguayen a profité de sa suspension pour s’intégrer doucement dans le vestiaire du Barça et pour essayer de soigner ses vieux démons.

Maillot rose fluo et chasuble jaune sur le dos, voilà l’image de Luis Suarez que l’on a le plus vue ces derniers mois. Lors des rares entraînements du FC Barcelone ouverts à la presse, l’Uruguayen enchaînait les toros, sourire aux lèvres. Son visage devrait être plus fermé ce samedi, sur la pelouse de Santiago Bernabeu. Car Luis Enrique l’a déjà annoncé lors de la conférence de presse d’avant-match, Suarez fera ses débuts officiels sous le maillot blaugrana. En tant que titulaire ? « C’est la question à un million », a répondu le coach catalan. Quoi qu’il arrive, le « fauve » sera enfin lâché dans le grand bain, après des mois passés à ronger son frein.

Suspendu quatre mois de toutes activités liées au football suite à sa morsure sur l’Italien Giorgio Chiellini lors de la Coupe du monde, l’Uruguayen a vu sa sanction légèrement allégée et a pu s’entraîner avec ses coéquipiers barcelonais. Il a même fait ses grands débuts en match lors du Trophée Gamper, le 18 août dernier. Quelques rencontres amicales avec la réserve du Barça et la sélection uruguayenne lui ont aussi permis de retrouver des sensations de compétition et le chemin des filets. Mais Suarez est une bête qui se nourrit de grands matchs, de stades pleins et de buts décisifs. Et comptez sur lui pour qu’il soit fin prêt ce samedi.

Iniesta l’a pris sous son aile

Témoin privilégié de la montée en puissance de Suarez, Jérémy Mathieu a eu un aperçu de l’état d’esprit de son nouveau coéquipier. « Sur le terrain, aux entraînements, on voit qu’il aspire à faire de grandes choses, déclare le Français. Il a faim et hâte de débuter avec le FC Barcelone. » Lionel Messi himself s’est déclaré « impressionné » par ce qu’ « El Pistolero » a montré aux entraînements.

L’intégration d’une nouvelle étoile dans le vestiaire catalan n’a pas engendré non plus de soubresauts. Au milieu des Messi, Neymar ou Xavi, Suarez a vite trouvé sa place. « On ne peut pas voir les entraînements comme avant, mais les gens avec lesquels on parle disent qu’il est très bien intégré, explique Edu Polo, journaliste pour la radio espagnole Cadena Cope. Il a eu la chance d’avoir Iniesta, qui a le même représentant que lui. Il l’a beaucoup aidé les premiers jours. Il a une très bonne relation avec Messi, Neymar et les autres. Il est entré du bon pied dans le vestiaire. »

Une thérapie salvatrice ?

Si Suarez semble donc avoir mis tous les atouts de son côté d’un point de vue physique et technique, il a également profité de sa suspension pour effectuer un travail psychologique. Une sorte de thérapie, même s’il ne prononce pas ce mot, afin d’éviter que ses vieux démons ne ressurgissent. « Je pense que toutes les mauvaises choses que j’ai vécues dans le passé sont derrière moi, déclare-t-il dans une interview au Guardian. Je crois que je suis sur la bonne voie maintenant, traitant avec des gens qui peuvent m’aider, le bon type de personnes. Chacun a une façon différente de se défendre. Dans mon cas, la pression et la tension sortent de cette façon. Il y a d’autres joueurs qui réagissent en cassant la jambe ou le nez de quelqu’un. Ce qui s’est passé avec Chiellini est considéré comme pire. Je comprends pourquoi mordre est si mal vu. » Peut-être le plus grand de ses progrès.

AA avec JL, à Barcelone