RMC Sport

Frank McCourt révèle ce qui l’a poussé à acheter l’OM

Frank McCourt

Frank McCourt - AFP

Dans une interview accordée à Forbes, Frank McCourt a évoqué les raisons de son arrivée à Marseille. L’homme d’affaires américain a entendu parler du club phocéen lors d’un mariage dans le sud de la France. Avant de se laisser convaincre par Jacques-Henri Eyraud.

L’OM est passé sous pavillon américain depuis le 17 octobre dernier. Depuis que Frank McCourt a racheté le club à Margarita Louis-Dreyfus. Une arrivée en grande pompe, accompagnée d’un discours ambitieux, qui fait renaître l’espoir dans la cité phocéenne. Reste à savoir comment l’hommes d’affaires de Boston a eu l’idée d’investir à Marseille. « L’OM m’a trouvé, a expliqué McCourt dans une interview accordée à Forbes. J’étais à un mariage dans le sud de la France avec des amis. Tous les gars autour de moi parlaient de l’OM parce que c’est une grosse équipe en France et la seule à avoir remporté la Ligue des champions. »

Une passion pour cette équipe de foot qui a retenu l’attention de l’ancien propriétaire des Dodgers : « J’étais en train de les écouter parler du fait que le mari de la femme qui avait le club était décédé et qu’elle allait le vendre, que ça n’allait pas vraiment que ce soit sur le terrain ou à propos de la mauvaise situation financière. Toutes les choses que j’ai pu entendre avec les Dodgers, mais aussi les points positifs comme son magnifique public, sa marque, son incroyable histoire et sa tradition. Un bon pedigree. Très peu d’équipes sportives ont cela et l’OM est l’une d’entre elles. Au début j’ai juste écouté, c’était intéressant et ça ressemblait aux Dodgers. »

>> Puma s'offre le maillot de l'OM (qui pourrait être vierge de sponsor)

McCourt : « J’ai été vraiment impressionné par Eyraud »

C’est finalement Jacques-Henri Eyraud qui va le convaincre de franchir le pas quelques mois plus tard. « Nous avons eu une excellente discussion, constructive, très directe, j’ai été vraiment impressionné, se souvient McCourt. Il m’a ensuite rappelé et il m’a proposé d’acheter le club, mais que lui le gère. Il était très avancé dans les discussions alors que moi je n’y étais pas. Je lui ai alors dit que c’était intéressant puis je lui ai demandé "Serais-tu d’accord pour gérer sur le long terme, vivre à Marseille avec toute ta famille ?" Et il a dit oui.

Je n’aurais pas pu le faire sans lui car je ne viens pas de France, je ne parle pas couramment le français, ça prend du temps de comprendre une culture. La première chose que j’avais à faire, dans ma tête, c’était de montrer aux Français que je les respectais eux et leur culture, que j’étais un PDG dans lequel ils pouvaient croire. Et ça a très bien marché »

>> OM : Abou Diaby a repris mais il va devoir être patient

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport