RMC Sport

Lens-Lille : les raisons pour lesquelles Amazon n'a pas montré les images des incidents

La chaîne Prime Video, qui diffusait le match Lens-Lille de ce samedi (1-0), a décidé de ne pas s’attarder sur les images des débordements à la mi-temps.

Pour savoir que le terrain était envahi à la mi-temps de Lenbs Lille, il fallait... écouter la Radio, et RMC. Car à la télé, rien de toute ça, on pouvait même croire qu'il ne se passait rien. La chaîne Prime Video a délibérément choisi de ne pas montrer les images des supporters ayant envahi le terrain lors de Lens-Lille (1-0). A la mi-temps, supporters lensois et lillois étaient descendus sur le terrain afin d’en découdre. Des images que l’on n’aura que brièvement aperçu sur la chaîne qui s’est contentée de montrer les supporters lensois descendre des tribunes pour aller vers le parcage lillois avant d’interrompre la séquence. "Dommage", s’est contenté Thierry Henry sur le bord du terrain en compagnie de Thibault Le Rol, qui a rapidement enchaîné sur une analyse de la première mi-temps.

La chaîne d'Amazon a expliqué à L’Equipe que ce choix était uniquement éditorial et ne répondait à aucun cahier des charges ou obligation de la part de la LFP : "Nous n'avons volontairement pas rediffusé les images ce soir. Thibault Le Rol l'a dit à l'antenne, c'est un choix éditorial qui n'est pas dicté par la Ligue." Un changement de cap radical pour Prime Video, qui avait montré l’intégralité de l’envahissement de terrain et des affrontements entre supporters et dirigeants lors de Nice-OM. Pour autant la chaîne se garde le droit de diffuser les images de ce samedi lors de son émission "Dimanche Soir Football", notifiant à L’Equipe qu’il s’agit d’un "fait marquant de la journée", bien qu’elle le regrette.

AC